Bénin/ Bibliothèque de l’Enam: L’Aeb procède au lancement des travaux de sa réfection

1 020

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans 10 semaines, la bibliothèque de l’École nationale d’administration et de magistrature (Enam) du Bénin se sera revêtue de sa plus belle parure. Le lancement des travaux de sa réfection, c’était en effet, samedi 13 juin 2020 dans l’enceinte de l’Ecole. Une initiative de l’Association des énarques du Bénin (Aeb) sur  fonds propres et mobilisés pendant la Semaine de l’Enarque béninois en juillet 2019.

 Elle imprime sa marque. Installée en août 2019, la nouvelle équipe de l’Association des énarques du Bénin, dans sa vision de participer à la sauvegarde et au renforcement du label Enam, déroule son agenda. Et, pour Daladier Yèkpon, son Président, il n’y a pas de label à sauvegarder si le lieu en soi, n’est pas en état. Ergo, le lancement des travaux de réfection de la bibliothèque de l’Enam pour lui, est la matérialisation de l’un des rêves de son équipe. Il traduit la ligne de conduite de l’Aeb, laquelle s’inscrit dans l’obligation de la solidarité entre générations. La nécessité pour eux, les anciens Enarques, de préparer le terrain à ceux qui suivront pour une Enam toujours performante. Aussi, il n’en demeure pas moins que les actions de l’Aeb se veulent une invite. Par elles, l’Association entend «attirer l’attention de l’Etat sur les lieux d’enseignement et de façon singulière sur l’Enam», précise Daladier Yèkpon.

Présents à la cérémonie de lancement, le Directeur de l’École nationale d’administration et de magistrature, Epiphane Sohouenou et le Recteur de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), Maxime Da-Cruz, ont dit toute leur gratitude à l’Association des énarques du Bénin. Pour le premier, la seule tenue du lancement des travaux de réfection de la bibliothèque est en soi, un motif de satisfaction. Tout en saluant le caractère symbolique de la démarche et  le goût de la reconnaissance de l’Aeb, le second a confié que l’Enam connaît des difficultés et a besoin du soutien de ceux et celles qu’elle a formés. Son vœu, que l’initiative de l’Aeb fasse tache d’huile.

C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite