Covid-19/ Mesures sociales et appui aux entreprises

781

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les clarifications du gouvernement

Au conseil des ministres du mercredi 11 juin 2020, il a été annoncé le déblocage de 74,12 milliards FCFA pour soutenir les secteurs d’activités impactés par la pandémie du coronavirus et les mesures barrières éditées par le gouvernement. Hier, jeudi 11 juin 2020, aux tours administratifs, les ministres d’Etat chargé du Plan Abdoulaye Bio Tchané, de l’Economie et des finances Romuald Wadagni et des Affaires sociales Véronique Tognifodé ont apporté des clarifications à la presse.

Les mesures d’atténuation de l’impact de la pandémie de Covid-19 et des mesures barrières prises concernent trois catégories de bénéficiaires. Il s’agit des entreprises, (agences de voyage, hôtels non réquisitionnés, etc.) qui font régulièrement leur dépôt de compte et dont les employés sont déclarés à la Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) et les cotisations versées. Selon le ministre d’Etat chargé du plan Abdoulaye Bio Tchané, ces entreprises, qui sont pour la plupart dans les secteurs aéroportuaires et du tourisme, bénéficieront d’une prise en charge à hauteur de 70% des salaires du personnel sur une période de trois mois. De même, elles auront droit au remboursement des crédits de la TVA, à l’exonération du paiement de la Taxe sur véhicule moteur (Tvm), la prise en charge intégrale des factures d’électricité et d’eau pendant trois mois (pour les agences de voyage). Les entreprises publiques telles que le Port et l’aéroport sont également concernées par ces mesures. La mesure phare, pour cette catégorie de bénéficiaires, selon le ministre de l’Economie et des finances Romuald Wadagni, c’est la mise à disposition auprès des banques et Sfd de 100 milliards FCFA pour des crédits à taux zéro. Le gouvernement prend en charge les frais de dossiers.

- Advertisement -

La 2e catégorie de métier, ce sont les artisans (les bars, les conducteurs de minibus ‘’Tokpa-Tokpa’’, les ateliers de coiffure, menuiserie, couture, soudure, les petites vendeuses et autres.) 4, 98 milliards FCFA ont été mobilisés pour impacter 55 000 personnes.  Le ministre des Affaires sociales Véronique Tognifodé a expliqué qu’un recensement a déjà été fait dans ce sens et les personnes concernées ont été identifiées. On a pu dénombrer 13 614 personnes dans le secteur formel, 15 685 dans l’informel et 15 682 personnes dans l’informel non identifiées. Pour ceux qui sont dans le formel, ils ne recevront pas moins de 45 mille FCFA par mois, ceux qui sont dans l’informel, pas moins de 30 mille FCA par mois et ceux de l’informel non identifiés ne recevront pas moins de 20 mille FCFA par mois sur trois mois. Les sous déjà disponibles seront envoyés soit par Mobile money, soit dans les banques pour ceux qui ont donné les coordonnées de leur compte bancaire.

La troisième mesure concerne tous les Béninois qui paient une facture d’électricité et d’eau. Il s’agit d’une subvention de portée générale qui consiste à maintenir en l’état la tarification de la Sbee jusqu’à la fin de l’année afin de palier à l’augmentation du coût d’électricité qui devrait être effectif depuis le mois de mars. De même, une subvention sera accordée aux pauvres et extrêmes pauvres à la fin de l’opération de leur identification en cours.

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite