Investiture du nouveau maire d’Abomey: Antoine Djédou décline ses priorités

1 124

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Antoine Djédou, le maire de la 4ème mandature de la décentralisation a été installé dans ses nouvelles fonctions. C’était dans l’après-midi du vendredi 05juin dernier,  au cours d’une cérémonie fort-simple qui s’est déroulée dans la salle de délibération de la mairie d’Abomey. Les parents, alliés et amis du récipiendaire ont massivement honoré de le leur présence ladite cérémonie. Dans un discours empreint de solennité, le nouveau locataire de l’hôtel de ville place son mandat sous la coupe de l’Eternel  Dieu tout puissant qui lui a permis d’être à ce niveau de responsabilité politique à 70 ans. Ensuite, il a inscrit ses futures actions dans la logique du Programme d’action du Gouvernement tout en envisageant de mettre l’accent sur la dynamisation de l’économie locale à travers un plaidoyer en direction de l’Etat central qui pourra rétrocéder à Abomey les richesses qui lui reviennent de droit.   Il compte  aussi accorder une attention toute particulière à la culture et au tourisme comme levier du développement de la cité historique du Bénin. «Nous allons œuvrer pour le rapatriement de nos biens culturels en vue de rendre les palais royaux plus attractifs», a-t-il laissé entendre. Ces défis, dira Antoine Djédou, seront relevés en complicité avec toutes les filles et tous les fils d’Abomey car nul ne sera de trop dans la construction de la cité commune. «La confiance que la population d’Abomey a placée en moi ne sera pas déçue », a rassuré le maire. Par ailleurs, il a demandé aux agents d’être sereins et de travailler pour le développement. «Notre objectif n’est pas de les renvoyer ni  de les redéployer de façon anarchique. Nous comptons sur leur accompagnement et leur compétences pour accomplir notre mission», a-t-il dit.

Elu sur la liste de l’Union progressiste (Up) dans l’arrondissement de Djègbé, Antoine Djédou fut un inspecteur du trésor à la retraite. Né le  17 juillet 1950 à Allada, il est marié et père de plusieurs enfants. Il a reçu les rênes de la Commune  des mains de Blaise Ahanhanzo Glèlè qui a passé 14 ans à la tête de la mairie.

Fernand Kinmahou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite