Communales et municipales 2020: Luc Atrokpo et l’Ancb évaluent la participation des femmes

638

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) poursuit son combat pour l’amélioration de la représentativité des femmes dans les instances de prises de décisions notamment, les administrations locales. C’est dans cette perspective qu’à la faveur de la tenue de la première session de sa commission Genre, Affaires Sociales et Participation Citoyenne, la faitière des communes béninoises a entrepris d’analyser la participation des femmes aux dernières élections communales et municipales. Financée par l’Association des Villes et Communes Flamandes de la Belgique, cette session de deux jours qui se tient à Grand-Popo a été lancée, jeudi 4 juin 2020, par le président de l’ANCB, Luc Sètondji Atrokpo.

En présence du maire de Bantè et trésorier général de l’ANCB Dr Innocent Akobi, du président de la commission Genre, Affaires Sociales et Participation Citoyenne, l’adjoint au maire chef du 7ème arrondissement de Cotonou Sévérin d’Almeida, du Maire de la commune de Houéyogbé Cyriaque Domingo, de de la présidente du Réseau des Femmes Élues Conseillères du Bénin (REFEC), Lucie Sessinou de la présidente du Réseau pour l’Intégration des Femmes, des ONG et Associations Africaines (RIFONGA) Léontine Idohou et autres, Luc Atrokpo a expliqué l’objectif visé par l’ANCB en initiant une telle analyse. « Il ne sera nullement question de se jeter la pierre mais plutôt de mettre à nu les situations de résistance nouvelles ou déjà connues auxquelles les femmes ont dû faire face lors desdites élections. L’objectif de cette démarche d’évaluation est bien évidement de réfléchir et de proposer des pistes de solution pour en venir à bout de ces éventuelles situations de résistance » a-t-il déclaré.

- Advertisement -

Il faut dire que cette session fait suite à une campagne de sensibilisation lancée par l’ANCB à la veille des positionnements sur les listes électorales dans le cadre des élections communales de 2020. C’est donc pour évaluer les résultats de cette campagne et se projeter dans l’avenir que la session a été organisée. Elle permettra également à la faîtière des commues béninoises d’aborder d’autres points relatifs toujours à la promotion du genre dans les administrations communales.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite