Parakou: Timide reprise des activités des compagnies de transport en commun

647

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les tarifs à la hausse : 11000,12000, 9000 Fcfa selon la compagnie)

 Après plusieurs mois sans activité à cause de la crise sanitaire liée au Coronavirus, les compagnies de transport sont à nouveau de retour sur nos routes. Une reprise marquée par le respect des mesures barrières. Néanmoins, les voyageurs devront débourser un plus pour leurs différents déplacements, le temps que la situation ne devienne normale. Un tour sur le parc CNCB de Parakou a permis de faire le constat de l’effectivité de la reprise des activités des compagnies de transport.

 Les compagnies de transport en commun ont repris du service ce mardi 02 Juin, comme annoncé par le gouvernement, en Conseil des ministres mercredi dernier. Le constat sur le terrain révèle une timide reprise, car, il n’y avait pas un grand monde. Plusieurs compagnies étaient effectivement présentes sur le parc CNCB de Parakou très tôt ce mardi matin. On pouvait voir les compagnies ATT, Pax Express, Baobab, ATV et Confort Lines. Pour se conformer aux mesures barrières prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, les compagnies de transport en commun avaient des dispositifs de lavage des mains à l’eau et au savon au niveau de leur station. Mieux, elles ont réduit de moitié la capacité de leur bus afin de respecter la distanciation sociale. Justement à cet effet, A. Malgoire, un responsable confie : « Chez nous, tous les voyageurs doivent se laver les mains avant de monter dans le bus. Les voyageurs sont 25 dans le bus au lieu de 50. Tout ça c’est pour respecter les mesures du gouvernement ». Les mêmes dispositions sont prises par les autres compagnies sur le parc, lesquelles ne sont pas sans incidence sur les tarifs de voyage.

- Advertisement -

Les tarifs de voyage varient d’une compagnie à une autre à cause des nouvelles dispositions imposées. Tout voyageur qui désire se rendre à Cotonou au départ de Parakou doit débourser 11000 Fcfa au niveau de la compagnie ATV pour le ticket du jour et 10000 Fcfa en réservation tandis qu’il lui faudra 12000 Fcfa avec la compagnie Baobab Express. Au niveau de Pax Express, le nouveau tarif pratiqué est 9000 Fcfa pour Parakou-Cotonou. Des tarifs qui ne sont pas rentables se désolent les responsables de compagnie, même s’ils préfèrent la reprise, parce que fatigués de rester à la maison. B. Charly, un percepteur se dit très heureux de la reprise, car c’était difficile de joindre les deux bouts.

Mais, si au niveau des compagnies les gestes barrières sont respectées, tel n’est pas le cas dans le rang des chargeurs communément appelés racoleurs. Mis à part le port des masques qui n’est même pas total, ces derniers qui sont en contact direct avec les voyageurs ne respectent pas la distanciation sociale. Ils vont directement vers les voyageurs pour leur prendre leurs bagages. Une façon de faire qui est à risque tant pour eux-mêmes que pour les passagers. M. Mohamed, un responsable des racoleurs reconnaît le fait, mais rassure que la situation sera vite corrigée. « Nous allons tenir une réunion pour voir dans quelle mesure amener les racoleurs à respecter la distanciation sociale », a-t-il indiqué.

 

Ablérique HOUNDJO Br/Borgou-Alibori

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite