Education à la santé sexuelle et reproductive: Les organisations de jeunesse s’activent pour des résultats probants

266

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Au terme d’un atelier sur les techniques de plaidoyer et TIC initié par l’ABMS, des organisations de jeunesse rendent publique une déclaration sur la mobilisation de toutes et tous en vue d’une pérennisation des initiatives de l’Education à la Santé Sexuelle. Il s’agit du Scoutisme Béninois, du ROAJELF Bénin, de l’Association Elan Média, du Parlement des Jeunes du Bénin, du Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Planification Familiale et la Santé de Reproduction, de l’Association Jeunes Volontaires pour la Santé et le Programme Amour&Vie. Découvrons l’intégralité de cette déclaration !

 

DECLARATION DES LEADERS D’ASSOCIATIONS DE JEUNESSE POUR LA PERENNISATION DES INITIATIVES DE L’EDUCATION A LA SANTE SEXUELLE (ESS) AU BENIN

Convaincus que l’Education à la Santé Sexuelle aide les jeunes à acquérir une information exacte sur les droits sexuels et reproductifs, sur les moyens de se débarrasser des mythes, sur les références aux ressources et services de santé adaptés aux adolescents et jeunes notamment ;

Nous, représentants le Scoutisme Béninois, le ROAJELF Bénin, le Réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la Planification Familiale et la Santé de Reproduction, l’Association Elan Média, le Parlement des jeunes du Bénin, l’Association Jeunes Volontaires pour la Santé, le Programme Amour&Vie ;

Toutes et tous réuni.e.s à Bohicon du 25 au 29 mai 2020 à la faveur d’un atelier de renforcement de capacités en Techniques de Plaidoyer et TIC organisé par l’Association Béninoise pour le Marketing Social et la Communication pour la Santé (ABMS) ;

Sur la base des présentations et discussions qui ont eu lieu pendant l’atelier autour de la Santé et des Droits Sexuels et Reproductifs, le développement du plein potentiel des jeunes filles et garçons et la pérennisation des espaces conviviaux pour une meilleure santé des adolescents et jeunes ;

Nous nous engageons à continuer à lutter pour la promotion de l’Education à la Santé Sexuelle (ESS) y compris la disponibilité et l’offre des services de santé adaptés aux adolescents et jeunes dans les espaces qui y sont dédiés ;

- Advertisement -

Nous sollicitons donc l’attention des structures décentralisées de l’Etat, du secteur privé et de toutes les personnes morales et physiques de bonne volonté sur la nécessité des Centres Amis des Jeunes construits avec l’appui des partenaires techniques et financiers dans l’ensemble de nos communes.

Ainsi, donc,

Nous comptons jouer notre rôle d’agents de changements constructifs et positifs en faveur du dividende démographique, de l’Education à la Santé Sexuelle y compris l’autonomisation des jeunes ;

Nous nous engageons à mettre en œuvre notre plan de plaidoyer pour la pérennisation des Centres Amis de Jeunes.

Nous marquons notre pleine adhésion au projet de Promotion de la Santé et des Droits Sexuels et Reproductifs (PSDSR) et nous nous engageons à le soutenir dans la mise en œuvre des activités pour lui permettre de couronner avec succès les objectifs qu’il s’est assignés.

Nous confirmons que nos engagements doivent être conformes à la loi N° 2003-04 du 03 mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction et aux principes directeurs de l’Education à la Santé Sexuelle.

 

Fait à Bohicon, le vendredi 29 mai 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite