Vitalor Ligue 1/saison 2019-2020 jusqu’à la 19e journée: Top 10 des arbitres ayant distribué plus de cartons

620

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans une rencontre de football, les «hommes en noir» comme on les appelle sont obligés de brandir, en cas de nécessité, le carton jaune ou le rouge (tenant compte de la gravité de la faute commise par un joueur sur son adversaire, ndlr). Certains arbitres en abusent. D’autres les sortent pour la bonne cause. Dans cet exercice un peu complexe, Matin Libre vous propose, à cet effet, le top 10 des arbitres qui ont donné plus de cartons dans le championnat national de football Vitalor Ligue 1, saison 2019-2020, de la première à la 19e journée.   

Démarré le 06 octobre 2019, le championnat national de football Vitalor Ligue 1 (saison 2019-2020) est à son 19e chapitre avant son arrêt momentané à cause de Covid-19. Déjà, 152 matches ont été joués et les arbitres, au cours des différentes rencontres ont obligés fait sortir des cartons, soit le jaune ou soit le rouge. Ceci, pour sanctionner des comportements antisportifs punis par les lois de jeu. Entre autres, propos injurieux, tape délibérément l’adversaire, faute grossière, acte de brutalité, propos injurieux accompagnés d’actes, contestation de décisions d’arbitre etc… Dans ces conditions, et pour faire régner l’ordre sur le rectangle vert, le maître de la rencontre tape du poing sur la table. Ainsi, selon les sources de la Ligue de football du Bénin (Lfb), 504 cartons jaunes ont été distribués par les arbitres et 22 cartons rouges au terme de la phase Aller. Pour le compte de la phase Retour, ceci, après quatre journées, les cartons jaunes sont au nombre de 139 alors que, les rouges sont neuf. Ce qui fait un total de 674 cartons dont 643 jaunes et 31 rouges sur les 152 matches déjà disputés. On remarquera dans notre point, que les arbitres dont les identités suivent, Issa Mohamed (9e journée), Tanislas Ahomlanto (11e journée) et  Armand Djivoh (le nom ne figure pas dans le top 10, 17e journée) sont auteurs de deux cartons rouges au cours d’une rencontre de championnat.

- Advertisement -

 

Position 10 : Luc Daniel Kassa

Il a donné un seul carton rouge en 10 matches officiés dont huit lors de la phase Aller et deux au Retour. Au cours du match Upi # Uss Kraké (1ère journée), Greatmat Tonoukouin de Upi Onm était obligé d’abandonner ses partenaires pour avoir écopé de deux cartons jaunes de Luc Daniel Kassa. Il a distribué 10 cartons jaunes tout au long de ce match. En somme, il aura partagé au total 59 cartons dont 58 jaunes (44 lors de huit matches de la phase Aller) et un rouge.

 

Position 09 : Raphiou Ligali

Raphiou Ligali a fait sortir de sa poche, un total de 49 cartons au cours de ses 10 matches en 19 journées dont neuf pour le compte de la phase Aller. Il a distribué 48 cartons jaunes (dont 43 lors de la phase Aller et cinq lors de la phase Retour) pour un seul carton rouge lors de la 14e journée. C’est le joueur de l’Upi Onm, Alex Asamoah qui, pour cumule de cartons jaunes, a été obligé de quitter le terrain.

Position 08 : Gédéon Badjagou

Au cours de ses 10 matches arbitrés (dont neuf lors de la phase Aller), Gédéon Badjagou a mis de l’ordre dans certains matches 46 fois dont une expulsion directe de Djamal Fassassi (11e journée) pour propos injurieux envers l’arbitre. 45 cartons jaunes ont été distribués dont 39 pour le compte de la phase Aller. En 10 matches, on retiendra de l’arbitre Gégéon Badjagou, 46 cartons dont 45 jaunes et un rouge.

Position 07 : Issa D. Mohamed

C’est le premier arbitre à donner deux cartons rouges dans une même rencontre au cours de cette saison 2019-2020. C’était lors de la 9e journée de Vitalor Ligue 1 avec pour motif, «tape délibérément l’adversaire». Les auteurs sont Uché Ezégbeto (84e) de l’Upi Onm et Jean Ogouchi (84e) des Dragons. Au cours dudit  match, il n’a offert que trois cartons jaunes. Ce sont d’ailleurs les deux cartons rouges que l’arbitre Issa Mohamed a jugé nécessaires au cours de ses 11 matches officiés (dont neuf lors de la phase Aller) en 19 journées. On retiendra de lui, 38 cartons jaunes dont sept lors de ses deux matches de la phase Retour.

Position 06 : Luckman Alao

En 19 journées, Luckman Alao n’a officié que cinq rencontres (phase Aller). Il a distribué 18 cartons jaunes et deux cartons rouges pour un bilan global de 20 cartons. Paul Odjouhassou de la JAC, pour faute grossière a écopé d’un carton rouge direct lors de la 4e journée alors que Paul Oloushègou Fakéyé de la JSP a pris un rouge de sa part pour cumule lors de la 9e journée de Vitalor Ligue 1.

Position 05 : Etienne C. Vodonou

C’est le roi des cartons jaunes puisqu’il en a distribués 59. Il détient le record du plus grand nombre de matches officiés sur les 19 journées. 16 matches dont 14 lors de la phase Aller pour un total de 51 jaunes. En termes de cartons rouges, Etienne Vodonou a viré trois joueurs que sont : pour cumule de cartons jaunes, Djamal Fassassi des Dragons (2e journée), Franck Toha d’Ayéma (3e journée) et Bruno Bankolé de la JSP (rouge direct pour acte de brutalité). Ceci, pour un total de 62 cartons dont 59 jaunes et trois rouges.

Position 04 : Jean Eudes Abogourin

Il a distribué 57 cartons au total en 11 matches. Il n’est pas tendre dans l’offrande des biscottes jaunes. Il a offert 54 jaunes dont 51 lors de la phase Aller sur les 10 matches officiés et trois au cours du seul match arbitré lors de la phase Retour. Il a distribué trois rouges respectivement à Patrick Seka N’Cho de l’As Tonnerre (rouge direct pour propos injurieux accompagnés d’actes, 5e journée), Esaie Aristide Soton d’Ayema et Djibril Boukari de Dynamo de Parakou (cumule de cartons, respectivement à la 6e et à la 13e journée).

 

Position 03 : Louis Houngnandandé

Au cours de ses 10 matches officiés au terme de la 19e journée, l’arbitre Louis Houngnandandé a donné 49 cartons au total. A l’Aller, il a distribué 31 cartons jaunes et un seul rouge (offert à Pauleta Hounsoufa, 3e journée) sur les sept rencontres durant lesquelles il était le maître à bord. Lors de la phase Retour, sur les trois matches arbitrés, il est auteur de 15 cartons jaunes (soit  une moyenne de cinq jaunes par match) et deux cartons rouges (au moins 1 carton rouge par match). Les deux ‘’victimes’’ sont Jules Ayédou Ogou (AsVo) et Manssourou Mondé Ibrahim (Panthères).

Position 02 : Rachidi Idrissou

Absent lors de la phase Aller, Rachidi Idrissou entame la phase Retour avec quatre matches de suite. De la 16e à la 19e journée, l’homme en noir est auteur de 19 biscottes jaunes. Soit une moyenne de 4,75 cartons par match. Stéphane Adjabi (Jsp) lors de la 16e journée, Kennedy Kokou de Upi Onm (17e journée) et Seun Olokè de l’As Tonnerre (19e journée) sont les trois joueurs ayant écopé des trois cartons rouges des mains de Rachidi Idrissou. Au total, 22 cartons dont 19 jaunes et trois rouges en quatre matches.

Position 01 : Tanislas Ahomlanto

C’était le patron du match d’ouverture de Vitalor Ligue 1 (saison 2019-2020) entre Dragons de l’Ouémé et Dynamo de Parakou (1-1). Pour ce match, Tanislas Ahomlanto a distribué 10 cartons dont neuf jaunes et un rouge (à Zoukanéri Bio Dara, 47e) pour cumule de cartons jaunes (35e et 47e). Même le coach adjoint de Dynamo n’a pas été épargné d’un carton jaune pour contestation de décision d’arbitre (80e). Il a aussi donné deux cartons rouges dans une même rencontre (Uss Kraké # AsVo 0-1). André Zilé Tiehidé de l’Uss Kraké (pour conduite violente, rouge direct) et Léon Bavi de AsVo (pour cumule) étaient les bénéficiaires. Pour l’ensemble des huit matches officiés par Tanislas Ahomlanto (tous lors de la phase Aller), il a distribué au total, 53 cartons dont 47 jaunes et six rouges. Il est donc le patron sur la pelouse verte !

 

Réalisation : Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite