Covid-19 au Bénin: Eglises et mosquées rouvrent leurs portes

400

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Les recommandations de l’Union islamique et de l’Eglise catholique)

Fermés depuis le 22 mars 2020 en raison de la pandémie du coronavirus (Covid-19), les mosquées, églises et autres lieux de cultes rouvrent leurs portes aux fidèles dès ce mardi, 02 juin 2020. Une décision prise par le gouvernement en sa séance du conseil des ministres en date du mercredi 27 mai 2020. Ceci, dans l’optique d’un retour progressif à une vie normale au Bénin. Une bonne nouvelle ! Mais fidèles et responsables religieux devront se plier à des recommandations…

Le gouvernement béninois autorise la réouverture des lieux de culte à compter du mardi 2 juin 2020 à la suite d’une nouvelle évaluation des mesures mises en œuvre dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Une réouverture conditionnée par le respect des gestes barrières afin de limiter la propagation du Coronavirus (Covid-19). Ainsi, dans les lieux de culte, les responsables religieux doivent veiller à faire observer le port de masque, le lavage des mains et le respect de la distance de sécurité sanitaire d’un mètre minimum entre personnes. Ils devront également, pour ceux qui en ont la pratique, prescrire la suspension du geste liturgique de paix ou des accolades pendant les célébrations. De plus, ces responsables devront veiller à observer des marges raisonnables de temps entre les célébrations puis à désinfecter régulièrement les lieux de culte. Quant aux rumeurs liées à la limitation des lieux de culte et du nombre de fidèles aux cultes, le gouvernement a apporté un démenti. Intervenant sur la télévision nationale ce dimanche 31 mai 2020, le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin et le Directeur de la communication à la Présidence de la République, Léandre Houngbédji ont fait savoir que certes, l’interdiction des regroupements de plus de 50 personnes est toujours maintenue mais cela ne concerne nullement les églises, mosquées et autres. Quant à la désinfection des lieux, les médecins coordonnateurs de toutes les zones sanitaires seraient instruits pour accompagner les responsables religieux dans l’apprentissage de la préparation des solutions de décontamination. « C’est assez simple mais il faut le leur apprendre », a indiqué Benjamin Hounkpatin. Aussi, les fidèles sont-ils invités à se munir des gels hydro alcooliques afin de désinfecter la place où ils veulent s’asseoir.

 

 L’Union islamique lance un message aux musulmans…

Dans la dynamique de contribuer à freiner la propagation de la Covid-19 malgré la réouverture des mosquées, l’Union islamique du Bénin (Uib) a pris des mesures importantes et fait des recommandations à l’endroit des fidèles musulmans. Dans une correspondance adressée aux imams, responsables de mosquées, organisations et associations musulmanes, elle recommande que chaque entrée opérationnelle de la mosquée soit pourvue de dispositifs de lavage des mains. Par ailleurs, la mesure de distanciation d’un (01) mètre au moins entre les fidèles doit être strictement observée. « La fermeture immédiate de la mosquée après l’accomplissement de chaque prière est obligatoire. Les lieux de prière doivent être régulièrement nettoyés. Les Corans et autres livres doivent être temporairement retirés des étalages de la mosquée. La durée du sermon de la prière du Vendredi est limitée au maximum à quinze (15) minutes » précise ledit communiqué. Quant aux fidèles, ils devront porter leur masque avant d’accéder à la mosquée sans oublier de se munir de leur tapis. « Chaque fidèle devra se laver les mains avant d’accéder à la mosquée. Chaque fidèle devra respecter la mesure de distanciation sociale sanitaire d’un (01) mètre au moins à l’intérieur de la mosquée.  Chaque fidèle devra éviter les poignées de mains et les accolades lors des salutations. Tout fidèle présentant les symptômes du COVID-19 ou souffrant d’une maladie chronique quelconque est invité à prier chez lui et à ne pas se rendre à la mosquée », lit-on également dans le communiqué de l’Uib.

 

- Advertisement -

La Conférence épiscopale s’en préoccupe

L’Eglise catholique entend également apporter sa pierre à l’édifice. Dans une note circulaire sur la reprise des célébrations eucharistiques, signée de l’Archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji, les curés, vicaires et agents pastoraux sont invités à sensibiliser les fidèles sur le respect des gestes barrières afin de “soutenir l’effort des autorités sanitaires“. « Dans les églises et en tout lieu de rassemblement, on veillera au respect strict de la distanciation sociale (1mètre). Le port des bavettes (masque de protection) est obligatoire pour l’entrée dans l’enceinte de la paroisse et même au cours des célébrations. Le port de masque est obligatoire pour les célébrants pendant la distribution de la communion. Il faudra installer des dispositifs de lavages de mains en nombre suffisant sur toutes les paroisses, le lavage des mains est obligatoire pour tous. Le geste liturgique de paix demeure suspendu » recommande l’Archevêque de Cotonou, Mgr Roger Houngbédji. Par ailleurs, il est annoncé la mise en place d’un service d’ordre et de sécurité en renfort aux marguillers pour le strict respect des mesures barrières. Pour le respect de la distanciation sociale, il est prévu un renforcement des dispositifs de sonorisation afin que les fidèles vivent les célébrations dans différentes salles.

 

L’Eglise du christianisme céleste…

Comme l’Union islamique et la Conférence épiscopale, le Saint siège de l’Eglise du Christianisme Céleste (Ecc) au Bénin a également fixé des conditions spécifiques pour les célébrations. L’Eglise du Christianisme Céleste a décidé de la suspension provisoire de l’exploitation des vestiaires ; la limitation des activités des chorales; l’interdiction aux enfants de participer aux cultes avec injonction faite aux parents de prendre des dispositions pour les maintenir à domicile ; des couleurs de masque sont recommandées ; la suspension provisoire de l’usage de bénitier et de l’eau bénite à l’entrée des temples; etc. Notons que les bars sont également autorisés à rouvrir dès ce jour, mardi, 02 juin 2020 avec le respect des mesures barrières.

 

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite