Libération d’otages enlevés au Port de Cotonou: Nigéria, la tanière des pirates?

573

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La plateforme portuaire de Cotonou est la cible des pirates ces derniers mois. Ainsi, des navires sont attaqués au large des côtes béninoises et les membres de l’équipage pris en otage. Seulement que généralement, les otages sont libérés au Nigéria…

- Advertisement -

Le Nigéria est-il la tanière des pirates maritimes qui opèrent au large des côtes béninoises ? En effet, selon l’Afp, les huit (08) membres de l’équipage du navire portugais Tommi Ritscher enlevés, il y a plus d’un mois, précisément le 19 avril 2020 au large des côtes du Bénin, sont libres. Les otages, selon l’information rapportée par AFP, ont été libérés au Nigéria et mis en observation médicale. “Ce lundi 25 mai 2020, la marine nigériane a annoncé la libération des concernés suite à une opération de sauvetage conduite par l’Amiral Oladele Daji”, renseigne un média international. Faut-il le rappeler, les neufs marins du navire “Bonita” kidnappés à environ 9 miles de la passe d’entrée du port de Cotonou le 2 novembre 2019, ont été aussi libérés au Nigeria après 35 jours de captivité après des négociations conduites par la compagnie maritime du navire. Toute chose qui laisse croire que les pirates qui opèrent au large du Port de Cotonou trouveraient refuge au Nigéria, selon plusieurs observateurs. Si les mesures prises par le gouvernement béninois et les autorités portuaires ne permettent pas aux navires de toujours échapper aux attaques maritimes, les navires sont sommés d’avoir une unité armée à bord pour sécuriser l’équipage. Il importe que les Forces navales du Bénin collaborent avec les Forces navales du Nigéria afin que la plateforme portuaire de Cotonou soit l’une des plus sûres et sécurisées de la sous-région.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite