Après les résultats des Communales: Up et Fcbe se partagent les villes à statut particulier

546

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la publication des résultats définitifs par la Commission électorale nationale autonome (Cena) ce jeudi 21 mai 2020, les surprises ne finissent pas. Du haut de ses 735 conseillers communaux et municipaux élus, le Bloc républicain (Br) ne contrôle absolument que 20 mairies. Seulement, aucune des trois villes à statut particulier à savoir Cotonou, Porto-Novo et Parakou; n’entre dans le vivier de cette formation politique de la mouvance. Pendant donc que le Br échoue à ce niveau, les deux autres partis politiques adjugés, s’en sortent mieux. Puisque les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), malgré le fait qu’ils soient les derniers sur cette liste avec un total de 260 conseillers donnant droit à un contrôle absolu sur 7 mairies, sont arrivées à arracher la ville de Parakou, aux mains du Br. Un exploit qui constitue d’ailleurs la plus grande surprise aux yeux de certains, pour ces élections. En maintenant le cap des législatives dernières, l’Union progressiste (Up) qui s’est à nouveau taillée la grande part du gâteau avec 820 élus, aura le privilège de contrôler en attendant d’autres surplus, 34 mairies d’office. Au nombre de ces 34, figurent ainsi les deux capitales du pays à savoir celle économique et politique, qui constituent aussi les deux autres villes à statuts particuliers. En définitive, seul le Br malgré sa notoriété s’en sort bredouille de cet autre combat de ces élections. Un échec aussi amer que regrettable, pour le Cheval blanc cabré.

- Advertisement -

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite