Procès en Appel d’Ignace: Sossou Le journaliste bientôt libéré

336

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Cour d’appel de Cotonou a rendu ce mardi, 19 mai 2020, son verdict dans l’affaire opposant le journaliste Ignace Sossou au Procureur Mario Mètonou. Accusé d’avoir relayé sur les réseaux sociaux des propos du procureur en live-tweets, des propos qu’il aurait sorti de leur contexte, le journaliste de Béninwebtv obtient un allègement de sa peine. Il écope  de 12 mois de prison dont 6 fermes et 6 avec sursis plus une amende de 500.000 francs CFA. Le journaliste sera donc libéré le 24 juin prochain. Etant donné qu’il est incarcéré depuis le 24 décembre 2019. Les débats au cours de l’audience se sont intéressés à la qualité d’Ignace Sossou en tant que journaliste. Pour les avocats de la partie civile, les propos relayés ne sont pas intégralement ceux tenus par le procureur. Maître Robert Dossou, avocat de la défense a plaidé pour que l’image de la corporation soit redorée car estime-t-il, il n’y a aucune infraction. Pour la défense, lorsqu’il y a des erreurs dans la publication d’un journaliste, il est exigé un droit de réponse et non une poursuite en justice. Pour le ministère public, l’acte du journaliste Ignace tend à mettre le procureur en difficulté avec sa hiérarchie. Condamné à 12 mois de prison dont 6 mois fermes, Ignace Sossou pourra retrouver sa liberté le 24 juin prochain.

 

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite