Jeu Concours «Connais-tu Mon Club»: «Ça fait appel à l’histoire de notre football…», dixit Charles Titigouéti

240

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La Saison 01 du Jeu concours «Connais-tu Mon Club» a connu son épilogue, samedi 16 mai 2020 au terme de la grande finale qui a vu le sacre de dame Rafiatou Sitou devant Claver Kounoudji. Un jeu d’ailleurs apprécié par les membres du forum «Football Nouveau Départ» dont Charles Titigouéti, président du centre de formation de football, Cefes. Pour lui, c’est un jeu qui fait appel à l’histoire du sport béninois et du football en particulier. Lisez-plutôt !!!

Président, vous avez suivi durant quatre semaines, le jeu concours « Connais-tu Mon Club». Au terme de ce jeu, quel sentiment vous anime ?

Merci d’abord pour l’opportunité que vous m’offrez pour me prononcer sur ce jeu concours qui, au-delà de son aspect ludique est éducatif. Ensuite, je tiens d’abord à remercier les initiateurs dudit jeu avec un comité d’organisation rompu pour la cause. Je veux citer l’Igm Euloge Adda, le SA/FBF Zépherin Déguénon et les deux journalistes Abdul Fataï Sanni de Matin Libre et Ambroise Zinsou de Fraternité. Je n’oublie pas les administrateurs du forum « Football Nouveau Départ » que sont Marius Zodéhougan, Alponse Hounkpatin et Abdoulaye Gani qui ont donné leur accord pour la tenue du jeu. Et donc, je remercie tout ce beau monde ainsi que les sponsors qui ont accompagné l’initiative, permettant aux membres du forum de mettre à profit ce moment de la Covid-19. Le jeu qui nous enseigne sur l’histoire de nos clubs a été, non seulement vraiment amusant mais ça fait appel à l’histoire de notre sport en général et du football en particulier. Ceci pourra permettre à la jeune génération de raconter sans forcément vivre ce passé glorieux du Football béninois et mieux parler des acteurs qui l’ont animé.

Que gardez-vous de positif de ce jeu concours ?

Vous savez, on avait du mal à avoir les archives de nos clubs. Et c’était un moment de plaisir pour nous de voir ces challengers se casser la tête pour trouver les réponses aux questions posées. Et je voudrais profiter de l’occasion pour féliciter Rafiatou Sitou pour le sacre finale, Claver Kounoudji pour la deuxième place, Alban Zodéhougan (3e) et Chérif Touré qui ont fini au pied du podium. Je n’oublie Anselme Houenoukpo qui a terminé premier du jeu « La Consolation » devant Edmond Tinnankpo. Tous ces gens nous ont permis de vivre quatre semaines inoubliables. Le jeu m’a permis de redécouvrir certains noms du football béninois, de me remémorer l’historique des Dragons, Requins, des Buffles, des Panthères, de l’ASPAC, de Tonnerre, de la JSP, de ESAE et de l’AsVo.

Président, un appel pour clore cet entretien…

L’appel que j’ai à lancer est tout simple. Hormis le cadre du jeu, je voudrais que ses archives soient regroupées et conservées pour la postérité. Aussi, que les organisateurs quand bien même la Covid-19 est là, doivent trouver autre moyen de perpétuer cette belle œuvre. Je voudrais finir pour dire Bravo à tous les acteurs et membres de la famille sportive FND tout en les invitant à respecter les gestes barrières pour lutter contre la propagation de cette pandémie qui sévit dans le monde entier et qui nous empêche de nous épanouir à travers notre passion commune qu’est le sport-roi. Je vous remercie.

Propos recueillis par : A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite