Covid-19/ Transformation de bars en restaurants: Une trompe-l’œil qui attriste les tenanciers en cessation

696

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le gouvernement béninois dans sa stratégie de lutte contre la pandémie du coronavirus a décidé, le 30 mars 2020, de prendre plusieurs mesures barrières et de sécurité. Au nombre de celles-ci, figure en bonne place la fermeture des bars, discothèques, et autres lieux de réjouissance. En principe donc, pour se conformer à cette mesure, tous les bars, discothèques et lieux de réjouissance devraient sur toute l’étendue du territoire, mettre la clé sous le paillasson. Une attitude que plusieurs de ces bars, discothèques et lieux de réjouissance ; ont adopté d’ailleurs. Seulement, certains qui sont pourtant appelés à être fermés, continuent toujours de vendre. Mieux, d’autres bars de renommée et souvent situés en plein centre-ville de Cotonou comme la haie-vive par exemple, s’animent toujours depuis ce temps. Certains promoteurs de ces lieux de réjouissance, pour contourner la décision du gouvernement, ont même trouvé une astuce bien pensée,  pour à vrai dire distraire les autorités. En effet, ils ont pour la plupart et surtout dans les grandes villes du pays, transformé les bars en des semblants de restaurants. Et pendant qu’ils font croire au respect de ces mesures de lutte contre la propagation de ce virus, les regroupements autour des boissons s’intensifient. Au même moment, les mini bars et autres lieux de réjouissance n’ayant pas assez de capacités financières pour aussi verser illico-presto dans cette trompe-l’œil, sont obligés de subir cette inactivité dont nul n’ignore les dommages collatéraux sur les personnes intervenant dans ces domaines et leurs familles. Malgré le fait que certains se plaignent de cette politique qui ressemble beacoup plus à du deux poids deux mesures, nul ne saurait avancer une date pour la levée progressive de cette mesure. Dans cette condition où les fretins sont obligés de subir, l’indulgence du gouvernement sonne comme le seul fil d’Ariane, pour mieux situer sur ce problème. A défaut de donner une idée claire sur l’ouverture des bars, restaurant, discothèques et autres lieux de réjouissances pour soulager ceux qui ont déjà presque tout perdu de leurs activités de revenus, le gouvernement est appelé à procéder à la fermeture de ces nouvelles formes de bars qui émergent dans le pays, pour être conforme à sa propre décision.

- Advertisement -

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite