Distribution des masques aux acteurs du secteur éducatif: Les écoles privées exclues !

296

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les activités académiques ont officiellement repris depuis ce lundi, 11 mai 2020 dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire du Covid-19. Face à la menace de propagation de la maladie, le gouvernement a opté pour la distribution gratuite des masques réutilisables aux acteurs du secteur éducation ainsi que la mise à disposition des dispositifs de lavage à mains. Seulement, les établissements scolaires privés ont été exclus de cette mesure. Pas de masques ni de dispositifs de lavage de mains pour les écoles privées. Un fait dénoncé par plusieurs citoyens et acteurs du secteur éducatif. Ils déplorent une politique de deux poids deux mesures. Dans une intervention sur la télévision nationale, le Directeur de la communication à la présidence du Bénin, Wilfried Léandre Houngbédji a tenté de justifier cette position du gouvernement. A l’en croire, il ne s’agit nullement d’une discrimination mais l’Etat s’est inscrit dans une logique de privilégier les personnes les plus vulnérables. « Dans la mise en œuvre de la distribution gratuite de masques, l’Etat a décidé de se tourner vers ceux qui sont censés être en nécessité. Dans la situation actuelle, il privilégie les enfants des écoles publiques dont les parents ne sont pas forcément les plus nantis. L’Etat considère que celui qui est en mesure de payé 200 mille FCFA voire plus de scolarité pour son enfant est capable d’acheter 1, 2…10 masques à son enfant », a-t-il déclaré. Suffisant pour convaincre ? De toute façon, les plaintes  se multiplient et le gouvernement est vivement interpellé.

- Advertisement -

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite