Secteur éducatif et Covid-19: Peut-on dépister tous les acteurs avant la reprise?

274

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

En prélude à la reprise des activités académiques dans les établissements scolaires, le gouvernement a effectivement démarré depuis ce mercredi, 06 mai 2020, les dépistages systématiques des enseignants, vendeuses agrées et autres acteurs intervenant dans le secteur éducatif. Mais aucune certitude que tous les acteurs soient dépistés avant la  reprise prévue pour le lundi, 11 mai 2020. Ce qui ne met pas à l’abri du danger…

- Advertisement -

Tous les acteurs intervenant dans le secteur éducatif pourront-ils être dépistés avant la reprise des activités académiques? Difficile de répondre à la préoccupation au regard de l’imminence de la réouverture des écoles au Benin après de longues semaines. En effet, dans une correspondance adressée aux chefs d’établissements publics et privés, il est annoncé une campagne de dépistage systématique des acteurs intervenant dans le système éducatif. Depuis ce mercredi, enseignants, vendeuses et autres acteurs du secteur sont appelés à se rendre à la maison des jeunes de leur commune pour subir les tests. Par ailleurs, les chefs d’établissements sont invités à se rapprocher des médecins coordonnateurs de zone et des médecins-chefs de commune pour établir de façon consensuelle le planning de passage. “Le dépistage systématique prend en compte tout le personnel enseignant, administratif et les vendeuses agréés”. Une décision salutaire. Cependant, malgré l’installation en cours des laboratoires de dépistage dans les départements du pays, difficile de s’assurer que tous les acteurs seront pris en compte avant lundi prochain, soit dans moins d’une semaine. Par ailleurs, si le gouvernement se préoccupe des effectifs pléthoriques des apprenants en maintenant les écoles du CI au CM2 à la maison ainsi qu’en décrétant la fin de l’année pour les enfants de la maternelle, il faudra s’assurer également que les apprenants soient dépistés. Car dit-on, le mal peut venir de partout. Le comble est que le gouvernement a décidé de la distribution gratuite des masques réutilisables aux acteurs du secteur éducatif. Reste néanmoins à savoir comment le gouvernement s’y prendra quant au respect de la distanciation sociale dans les salles de classe. Il faudra également s’assurer que toutes les écoles disposent de dispositif de lavage de mains.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite