Port obligatoire de masque: Des citoyens de Parakou apprécient

295

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

 Le port du masque de protection est désormais obligatoire sur toute l’étendue du territoire national depuis le 27 avril 2020. C’est l’une des mesures préventives contre la propagation de la Covid-19. Certains  parakois rencontrés apprécient la mesure.

 Ils sont unanimes les citoyens de Parakou pour reconnaître l’importance de la mesure du port obligatoire de masque de protection. Le port du masque est important dans la lutte contre la Covid-19, il faut que le gouvernement puisse le mettre à la disposition des couches les plus vulnérables. Surtout que beaucoup de bonnes volontés volent au secours du Bénin en le gratifiant d’importantes quantités de masques, a déclaré un citoyen parakois ayant requis l’anonymat.

Pour Dominique Amoussou-Guénou, soudeur au quartier Gbira, c’est une mesure salutaire qui va empêcher la propagation du virus. C’est pourquoi, il recommande que tout le monde respecte la décision.

- Advertisement -

Il est nécessaire que tout le monde se conforme au port du masque afin de contrer le virus. Ce qui va favoriser la reprise des activités dans le pays, ont déclaré Aliou Mohamed et Chabi M’po, tous deux étudiants à l’université de Parakou. Selon eux, depuis l’apparition de ce virus, toutes les activités sont au ralenti dans le pays. Ils trouvent louables les différentes mesures prises par le gouvernement dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19.

Pour Safouratou, revendeuse de vivres au quartier Albarika, le gouvernement a bien fait de demander de porter le masque. «C’est pour sauver nos vies et celles de notre voisinage. En tout cas, moi je porte mon masque avant de sortir de la maison et je demande à ceux qui sont dans ma maison de faire pareil dans leur déplacement » a-t-elle déclaré.

Quant à Jean Dossou, cette décision aurait dû être prise depuis la détection du premier cas par le gouvernement, même s’il estime que c’est une bonne décision. La sensibilisation des populations sur le port du masque doit se poursuivre, il ne s’agira pas seulement de réprimer a-t-il conseillé. Abondant dans le même sens, Issifou Ganiou agent de bureau dans une structure de la place, se désole de la répression des citoyens pour le non-respect du port du masque par la police. Pour ce dernier, on ne doit pas contraindre les citoyens à verser une contravention, vu la morosité économique dans le pays. Il préconise d’obliger les contrevenants à acheter le masque et le porter avant de continuer leur chemin.

 Albérique HOUNDJO Br/Borgou-Alibori

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite