Covid-19/Paiement de dîmes et autres par téléphone au Bénin: L’Eglise catholique accusée, MTN MoMo s’excuse et déplore

1 292

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Un visuel de sensibilisation sur le paiement via mobile money de dîmes et frais de demandes de messes, a été mal interprété sur la toile. En effet, pour limiter la propagation du coronavirus au Bénin, le gouvernement a décidé de la fermeture des églises et autres lieux de culte. A la surprise générale, un visuel du réseau de téléphonie mobile MTN proposant le paiement via une application MoMo, de dîmes et de demandes de messes pour le compte des paroisses St Michel de Cotonou et St Paul de Zogbadjè a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Pour plusieurs internautes, les églises catholiques se préoccupent plus de leurs ressources financières que du bien-être des fidèles. “Au lieu de prier pour la disparition du coronavirus, les églises catholiques en collaboration avec MTN s’activent à continuer leur escroquerie qui nous a toujours ruinés“, a posté un internaute. Et à un autre d’estimer que la religion est le capitalisme sauvage. Selon les dernières informations livrées par le site La Croix Africa, l’initiative n’est visiblement pas en lien avec la crise sanitaire que connaît le monde entier. “Les deux numéros Momo que les initiateurs et auteurs du visuel ont présenté appartenaient déjà à la paroisse St Michel avant l’avènement de la pandémie actuelle » a confié à la Croix Africa, Oswald Chodaton, vice-président du Conseil paroissial des affaires économiques de St Michel à Cotonou. Quant à Francine Aïssi Houangni, vice-présidente du Conseil paroissial de St Michel, elle avoue que la paroisse n’a été aucunement associée à l’initiative de l’affiche qui circule sur les réseaux sociaux. Cependant, Oswald Chodaton reconnaît qu’il ne s’agit pas d’une pratique nouvelle. « Les paiements de demandes de messes et autres par le canal desdits numéros ont été lancés depuis deux ans quasiment, à la demande des paroissiens qui n’arrivaient pas à faire le déplacement vers la paroisse aux heures d’ouverture du secrétariat », confie ce dernier. Même son de cloche du côté de la paroisse St Paul de Zogbadjè à Abomey-Calavi. Selon le curé de ladite paroisse, l’initiative n’émane pas de lui. « Je ne suis pas l’initiateur de ce visuel. Le code marchand ciblé appartient à la paroisse mais a été initié plutôt pour faciliter la collecte des fonds dans le cadre des travaux en cours sur la paroisse en chantier depuis décembre » a-t-il déclaré.

MTN MoMo Bénin déplore les commentaires plus ou moins déplacés…

- Advertisement -

Face à la polémique, MTN MoMo Bénin a adressé des courriers aux curés des deux paroisses concernées le 09 avril dernier pour présenter ses excuses. “Notre seul objectif était d’aider nos abonnés désireux de satisfaire ce besoin (demandes de messes et paiement de dîmes), de le faire sans se déplacer de chez eux, afin de se protéger du coronavirus“, explique le directeur “ventes et distribution“ de MTN dans ces courriers. Il déplore tout de même, la mauvaise interprétation faite sur les réseaux sociaux par certains internautes. Le réseau de téléphonie a donc formulé ses sincères excuses aux curés des deux paroisses tout en promettant de partager avec ces derniers, toute communication sur le paiement Mobile money concernant les églises. C’est donc clair que les commentaires des internautes sont à la limite, le juste opposé de l’objectif visé à travers l’initiative.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite