Covid-19 au Bénin: Un nouveau centre de traitement à Allada

1 816

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

L’hôpital de zone d’Allada a été transformé en centre de traitement et de prise en charge des malades du coronavirus (Covid-19). « Il est important d’avoir d’autres centres de prise en charge car comme vous le savez, dans la dynamique de suivi de cette épidémie, nous allons avoir un peu plus de cas à chaque fois. Et de fait, la stratégie gouvernementale est de ne pas prendre en charge les cas positifs de la Covid-19 au niveau de nos structures sanitaires habituelles. De fait, nous avons décidé d’ériger un certain nombre de centres de prise en charge. C’est ainsi que le centre de l’ex-école nationale de Police ainsi que le centre d’Abomey-Calavi et le Centre de Natitingou avaient été initialement identifiés. Au-delà de cela, nous avons constaté la nécessité d’augmenter encore les capacités au regard de ce qui se passe autour de nous et c’est ainsi que la décision a été prise par le Gouvernement d’ériger l’hôpital de zone d’Allada et l’hôpital d’instruction des armées de Parakou en centre de traitement. Comme vous avez pu le constater au cours de la visite, cet hôpital présente toutes les capacités requises pour être transformé en site de prise en charge. En effet, nous disposons déjà d’une centrale de production d’oxygène avec une centralisation de l’oxygène avec au moins 20 entrées qui permettent de mettre en place des dispositifs pour une ventilation assistée, en cas de cas compliqués. En dehors de cela, l’hôpital a une capacité d’au moins 100 lits qu’on peut encore étendre et augmenter jusqu’à 150 lits potentiellement et cet hôpital offre l’avantage géographique d’être assez reculé et de permettre de respecter une prise en charge sécurisée pour le reste de la population. Ce sont tous ces éléments qui militent en faveur de la stratégie gouvernementale d’ériger l’hôpital de zone d’Allada en site de prise en charge de la Covid-19 » explique le ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin. L’hôpital étant déplacé, le personnel a été également déployé. « Il y avait le centre de dépistage de l’ulcère de buruli d’Allada qui était déjà un hôpital avec deux blocs opératoires. Donc l’hôpital a été transféré dans ce centre qui est attenant au centre de santé de la commune. Donc tout ce bloc-là aujourd’hui sert aux activités courantes que menait l’hôpital de zone d’Allada. Le personnel a été en partie déplacé. Le reste va rester ici sur le site et participer à la prise en charge des cas au sein de l’équipe de riposte » clarifie l’autorité ministérielle.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite