4 ans de gestion de Talon: Atrokpo salue l’amélioration de la gouvernance locale

653

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Président de la république Patrice Talon a bouclé ses quatre années de gestion à la tête du Bénin, le 6 avril 2020. A travers une interview, le Président de l’Association des communes du Bénin (Ancb), Luc Atrokpo a passé au peigne-fin ces quatre années de gestion du pouvoir d’Etat, par le Chef de l’Etat. Une intervention dans laquelle, l’actuel édile de la ville de Bohicon reconnait à Patrice Talon un bilan élogieux, comblant un grand retard sur le plan du développement du Bénin.

6 avril 2016 – 6 avril 2020. Il y a quatre ans que le Bénin a connu une alternance au pouvoir. Dirigé depuis lors par Patrice Talon, plusieurs actes ont été posés par le gouvernement de ce dernier et ce, dans maints domaines. Profitant donc de ces quatre ans que le Président de la république vient de boucler, Luc Atrokpo a jugé utile d’en parler. Dans sa peau de Président en exercice de l’Ancb, il a essayé de passer en revue quelques réformes entreprises par l’homme. Lesquelles reformes qu’il a  ce faisant jaugées en mettant l’accent sur celles ayant directement impacté les communes du pays. A l’entendre donc, la décentralisation et aussi la déconcentration à travers le découpage territorial, demeurent une avancée pour les communes. Car, il explique que les populations de ces communes se sentent soulagées. Tout en essayant de faire un lien avec les collectivités locales et le Programme d’Actions du Gouvernement (Pag), Luc Atrokpo pense que plusieurs projets sont venus appuyer ces collectivités grâce en effet à ce programme. « Dans nos communes actuellement, il y a  des travaux d’envergure. J’insiste là-dessus, nous avons l’asphaltage dans nos communes. Nos communes changent de visage, on n’a pas besoin de mettre les lunettes. Nos communes changent à une allure jamais vue par la passé. Les communes félicitent le chef de l’état pour cet effort qui a été fait. Le Grand Nokoué aujourd’hui, ça se constate que toutes les villes concernées par ce projet  notamment Cotonou, Calavi, Sèmè et Ouidah sont des villes plus propres que par le passé. Tous les citoyens qui sont dans ces villes constatent cet effort du gouvernement notamment du ministère de cadre de vie. Il faut saluer le gouvernement et saluer le ministère du cadre de vie », a-t-il laissé entendre. En se prononçant aussi sur des projets tels que celui d’adduction d’eau qui vise à donner de l’eau à tous les béninois à l’horizon 2021 ou encore la construction du siège de l’Ancb grâce à l’aide du gouvernement, le Maire de Bohicon a trouvé que tous ces projets à l’instar de nombreux autres, sont en train de donner un aspect nouveau au Bénin. « Le Bénin devient un pays de référence, un pays où nous connaissons le mieux-être, un pays où les touristes sont à l’aise. Nous sommes sur le bon chemin, et si nous continuons ce que nous faisons, d’ici  à quelques années, le Bénin sera un pays envié. Au regard de tout ce que nous voyons, nous pouvons affirmer que le Bénin comble son retard en matière de développement avec le Président Patrice Talon », a-t-il conclu.

- Advertisement -

 

Janvier GBEDO (Coll.)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite