Fcbe/ Organisation d’un congrès sans militants: Ouassagari envoie une sommation interpellative à Hounkpè

1 688

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

S’il est évident que le parti Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) a pu s’adjuger de son récépissé définitif, les conditions de l’obtention de ce sésame demeurent toujours un mystère, aux yeux de la majorité des membres et responsables de ce parti. Si cette démarche entreprise en son temps par Théophile Yarou, Paul Hounkpè et cie est en train de conduire cette formation politique de l’opposition à la rivière, ce n’est pas pour autant que les mécontents ne veuillent pas savoir ce qui s’était réellement passé. Ceci, pour que ce récépissé soit obtenu en clando et ce, après un congrès dont seuls les responsables actuels du parti détiennent le secret. Afin de comprendre davantage tous ces contours, Kamar Ouassagari, membre et conseiller juridique du Bureau exécutif du parti a adressé avec l’onction d’un huissier de justice, une sommation interpellative à Paul Hounkpè, actuel Secrétaire exécutif national du parti. Cette injonction qui date du 2 avril 2020, fait état de neuf questions précises à l’endroit de ces nouveaux responsables du parti, dans le but donc de comprendre les tenants et aboutissants de ce congrès qui n’a connu la présence d’aucun militant du parti et qui a pourtant débouché sur l’obtention de ce récépissé au Ministère de l’intérieur avec au passage, l’éviction des anciens responsables de la tête de ce regroupement politique. Pour l’heure, le camp Hounkpè qui a déjà accusé réception de cette note, n’a encore daigné y répondre.

 

Janvier GBEDO

 

- Advertisement -

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite