Avant-projet de maquette du nouveau siège du Parlement: Le gouvernement associe l’Assemblée nationale

1 315

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

   Dans la matinée du mardi 31 mars 2020, les députés de la 8ème législature ont été obligés d’écourter leurs vacances parlementaires pour se rendre au Palais des gouverneurs à Porto-Novo pour suivre la présentation du Gouvernement sur l’avant-projet de maquette du nouveau siège de l’Assemblée nationale. Une démarche  fortement appréciée par l’ensemble des députés du fait de son côté participatif. En effet, le gouvernement du président Patrice Talon, une fois arrivé au pouvoir en 2016, a fait commanditer une étude sur le nouveau siège de l’Assemblée nationale. Ainsi de ce rapport d’expertise, il ressort que les travaux n’ont pas respecté les normes et de plus, les bâtiments ne sont pas fiables. En conséquence, le gouvernement et les députés ont pris l’option d’identifier un nouveau site pour abriter le siège du Parlement autre que celui qui se trouve à l’entrée de Porto-Novo. À partir de ce moment, le gouvernement a mis l’accélérateur et un nouveau site a été identifié. Dans la même dynamique, un avant-projet de maquette a été réalisé surtout que les députés ont modifié la Constitution du 11 décembre 1990. Cette modification en plus de la relecture du règlement intérieur de l’Assemblée nationale en projet, ont motivé le gouvernement à associer les élus du peuple. Ce mardi 31 mars 2020, les représentants du peuple ont pu voir ce que sera le nouveau siège du Parlement et apporter leurs contributions en tant que bénéficiaires du joyau. À cette occasion, le président de l’Assemblée nationale, Louis Gbèhounou Vlavonou a dit toute sa satisfaction de voir le gouvernement associer le Parlement. L’avantage a-t-il fait remarquer, c’est que les députés auront le  privilège de dire leurs mots. Il faut noter que le nombre des députés est porté à 107 avec la modification de la Loi fondamentale et le nombre de commissions va également monter. Autant de faits qui justifient la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale et l’implication des députés dans ce processus que le gouvernement veut participatif et consensuel.

Kola PAQUI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite