Motivation et fibre patriotique: Hugues Sossoukpè élu meilleur Web activiste de l’année

339

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Hugues Comlan Sossoukpè est élu meilleur Web activiste béninois. Cette reconnaissance lui a été décernée par l’Institut Seedaline, à l’issue d’un vote des internautes entre la période du 21 au 31 mars 2020.

 

- Advertisement -

Le Web activiste béninois Comlan Hugues Sossoukpè auréolé par les internautes. Pour l’année 2020, il sera dès lors considéré comme un des meilleurs influenceurs de la toile. Avant de bénéficier désormais de cette couronne, Hugues Sossoukpè a été jaugé parmi un certain nombre de Web activistes mis en compétition au même titre que lui par l’Institut de sondage Seedaline, afin d’identifier le meilleur Web activiste béninois de l’année. En effet, à travers une plateforme électronique, des internautes béninois ont été amenés à choisir parmi la kyrielle de candidats en lice, leur Web activiste préféré. Ainsi, au cours de ce vote qui aura duré dix jours, Hugues Sossoukpè s’est taillé la première place du sondage, devançant de loin ses challengers. Une victoire qu’il met sous le sceau de l’engagement patriotique et de l’intérêt général. <<Cette victoire est un appel pour continuer le combat. Car, en ce 21 ème siècle, le Web activiste se révèle comme un moyen extraordinaire pour attirer l’attention, réclamer, faire cesser des injustices et surtout redonner un peu d’humilité à nos dirigeants>>, a-t-il laissé entendre. Aussi, n’a-t-il pas manqué d’évoquer le degré de sa détermination, dans ce qu’il considère comme combat. <<Enfin, si je dois me mettre en insécurité pour que la majorité de nos concitoyens soient en sécurité, je préfère l’être. Voilà ma motivation et le sens de mon engagement>>, a poursuivi Hugues Comlan Sossoukpè. Chasseur de scoops et féru de l’actualité sociopolitique béninoise, le récipiendaire n’est pas à son premier couronnement. Toujours pour son activisme politique sur le web, il a été gratifié en 2016 lors d’un séjour en Chine et ce, en compagnie des meilleurs Web activistes de l’Afrique.

 

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite