Lutte contre le coronavirus au Bénin Patrice Talon: “Je m’implique personnellement…dans la riposte”

593

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Président de la République, Patrice Talon s’est adressé ce dimanche, 29 mars 2020 au peuple béninois. Le Chef de l’État s’est prononcé sur la pandémie du Covid-19 au Bénin. Il a, d’ailleurs, rassuré de son implication personnelle dans la riposte.

 

“La situation sanitaire et le risque sanitaire auxquels nous soumet le coronavirus sont préoccupants, sinon très graves. Mon gouvernement et moi-même avons pris la mesure de l’enjeu. Si mes compatriotes n’ont pas encore eu l’occasion de m’entendre en personne, c’est bien parce que je suis à la tâche, jour et nuit, minute après minute. Je m’implique personnellement dans tous les segments de la riposte” a martelé d’entrée, le Président Patrice Talon au cours de son intervention sur la télévision nationale. Ainsi a-t-il rassuré quant à la capacité du Bénin à empêcher le coronavirus de se propager  et de faire beaucoup de victimes. “Les actions engagées par le Gouvernement et les mesures prescrites sont susceptibles de nous faire gagner, si chacun de nous joue bien sa partition” a-t-il poursuivi. Quant aux mesures jugées peu radicales du gouvernement, Patrice Talon laisse entendre que la ligne de conduite du gouvernement est la définition et la prescription des actions et mesures de riposte effectives, ainsi que leurs timings réalistes de mise en œuvre efficace. “Pour donner des résultats palpables, il y a des mesures qui doivent être mises en œuvre par package. Certaines mesures n’ont pas le même degré de pertinence partout et d’autres nécessitent même que les acteurs concernés disposent d’un minimum de temps pour s’apprêter. Il y a aussi des actions et des mesures qui ne sont pas soutenables trop longtemps, dans notre contexte et pour lesquelles il faut trouver le bon timing de mise en œuvre” précise le Chef de l’État.

L’économie et l’après-Covid-19…

- Advertisement -

L’aspect socio-économique reste une préoccupation du gouvernement béninois. Si le Chef de l’Etat reconnaît que le Bénin ne dispose pas de grands moyens, il estime qu’il faut éviter d’aller vers des mesures préjudiciables à l’économie du pays. “Et si nous ne tenions pas compte de tout cela, nous pourrions dans notre action, déclencher un chaos qui remettrait même en cause le minimum impératif de la lutte. Il y a également un autre facteur très déterminant que le commun des commentateurs ne peut percevoir, c’est l’après Covid ! Parce que ce combat, nous allons le gagner forcément. Nous devons donc combattre le mal et le vaincre, mais sans compromettre notre survie après victoire” fait-il savoir. Et de poursuivre “nous avons pris les mesures qui s’imposent avec sens de responsabilité et discernement. Nous veillerons donc sans complaisance à leur respect par tous”.

Message d’apaisement

“Ce que je voudrais dire à mes compatriotes est que la menace est sérieuse, elle est grave, mais que nous avons collectivement les moyens d’y faire face. Notre survie individuelle et collective est entre nos mains, elle est entre les mains de chacun de nous pris individuellement. Chacun de mes compatriotes, vous et moi, pris individuellement, est désormais responsable de notre survie. Nous n’avons pas besoin de beaucoup d’intelligence, de beaucoup de moyens, de beaucoup d’imagination. Il nous suffira simplement, à chacun, de respecter les mesures, les prescriptions, qui ont fait leurs preuves par ailleurs. Cela nécessitera beaucoup de sacrifices certes, d’énormes sacrifices pour certains, mais à la fin, chacun sera fier d’avoir joué sa partition, d’avoir lui aussi payé un certain prix, et d’avoir vaincu lui aussi le coronavirus” lance Patrice Talon à l’endroit du peuple béninois.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite