Communales 2020/ Irrégularités dans les dossiers: L’Up et le Br ne sont épargnés

517

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Contrairement à ce que font croire certains médias, les irrégularités constatées dans les dossiers des partis politiques après l’étude approfondie concernent tous les 8 partis en lice. Samedi dernier, le président de la Céna Emmanuel Tiando n’a pas fait cas de partis qui seraient exempts de reproches. La différence est peut-être au niveau des types de fautes. Les cas de doublons concernent tous les 8 partis y compris l’Union progressistes (Up) et le Bloc républicain (Br). Même s’il y a des partis où le constat est plus alarmant, ce n’est pas pour autant que les autres sont sans reproches majeures. La preuve, si l’Up et le Br n’étaient pas concernés, ils auraient déjà entré en possession de leurs récépissés définitifs. Mais au lieu de ça, ils sont renvoyés, comme les autres, à corriger les irrégularités dans un délai de 72h. C’est dire que les dossiers présentés par l’Up et le Br ne sont pas irréprochables. Cela aurait même suscité la colère du chef de l’Etat, surtout pour ce qui est du Br. Ils sont quand même exempts d’une faute, celle concernant l’enregistrement de mineurs sur leurs listes. A ce niveau, les partis concernés sont Moele-Bénin, Per, Prd, Fcdb et Fcbe.

 

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite