Santé: Syntrasesh célèbre 15 ans de lutte syndicale

912

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Syndicat national des travailleurs des services de la santé humaine (Syntrasesh) célèbre 15 années de lutte syndicale et surtout d’acquis socioprofessionnels au profit des partenaires sociaux du secteur de la santé. A l’occasion de cet anniversaire célébré samedi, 21 mars 2020 dans les locaux de la Dds/Littoral, des syndicalistes ont été distingués…

 

Plus de 50 semaines de grève, 40 sit-in et marches de protestation ; la participation active à toutes les commissions nationales de mutation depuis 2005 et à plus de 20 séances de négociation collective ; trois congrès ordinaires tenus à bonne date; des centaines de lettre de dénonciation, protestation ou de prise de position ; la remise en cause des affectations arbitraires dont celle du secrétaire général du Syntrasesh ; la lutte pour la libération des responsables syndicaux et pour la réintégration des agents du financement communautaire licenciés pour fait de grève ainsi que pour ceux des Fonds mesures sociales suspendus pour insuffisance de ressources ; l’édition d’un journal « La voix du Syntrasesh », la publication d’un livre sur les 10 ans de combat du Syntrasesh, l’acquisition d’un minibus, d’une parcelle. Ce sont, entre autres, quelques actions menées par le Syntrasesh durant ses 15 années de lutte syndicale. Très ému par de grands combats menés en faveur des partenaires sociaux du secteur de la santé, le secrétaire général du Syntrasesh, Soulé Salako a d’abord rendu hommage aux camarades disparus avant de témoigner sa reconnaissance aux guides Gaston Azoua et Émile Ahossi.  » Nous sommes bien nés. Dieu nous a choisi pour relever les défis de notre génération… Nous avons été accompagnés au niveau des départements par des responsables souvent dévoués… Le couronnement des résultats du Syntrasesh est surtout le savoir faire, le dévouement, l’engagement et le souci de l’intérêt général par la majorité de ses militants » a reconnu le Sg Soulé Salako. A l’en croire, le Syntrasesh a montré, en 15 ans, une autre façon de faire du syndicalisme. Mais le parcours a été surtout jalonné d’embûches. Parfois décidé à déposer les commandes, Soulé Salako estime avoir été victime de coups bas et des machinations de la part des syndicalistes dont l’intention est de déstabiliser l’organisation syndicale. Mais l’homme affirme s’être souvent ravisé au regard des résultats des luttes menées. L’événement a été célébré autour du thème  » Le Syntrasesh est-il un syndicat comme les autres? ». A cette interrogation, les responsables des syndicats amis apporteront la réponse. Pour ces derniers, le Syntrasesh est un label, une fierté et surtout un modèle qui devrait inspirer le monde syndical. Selon Maxime Assogba, ancien Sg du Syntra-Homel, face à un gouvernement déterminé à sceller le sort du syndicalisme au Bénin, peu d’organisations syndicales résistent encore. Ainsi, le Syntrasesh a été encouragé à poursuivre la lutte au profit des partenaires sociaux du secteur de la santé. Notons qu’à cette occasion, des syndicalistes admis à la retraite ont été distingués par le syndicat. Par ailleurs, les militants ont été outillés sur « La dématérialisation des actes de carrière » . Une formation conduite par le Chef cellule de gestion de Fichier unique de référence (Fur). Aussi, se sont-ils inscrits sur la plateforme en ligne.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite