18ème session du Conseil d’administration de Mca-Bénin II: Abdoulaye Bio Tchané satisfait du niveau d’engagement des ressources

881

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Les membres du Conseil d’Administration de Mca-Bénin II se sont réunis mercredi 18 mars 2020, à Cotonou. Entre autres sujets à l’ordre du jour de cette session, énumère le Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Président du conseil d’administration, Abdoulaye Bio Tchané, l’examen des documents financiers relatifs aux différentes ressources du Programme pour le trimestre d’Avril à Juin 2020. « Nous aborderons aussi le nouveau plan de passation des marchés et d’autres dossiers soumis à notre appréciation. Nous suivrons en particulier le rapport d’audit des comptes de Mca-Bénin II arrêtés au 31 mars 2019 », fait-il savoir. Déjà, confie Gabriel Dégbégni, Coordonnateur national, depuis la session du 19 décembre 2019, et comme suite aux recommandations, la Coordination nationale a poursuivi la mise en œuvre des activités planifiées. « Ainsi, le taux d’engagement des ressources pour le compte du trimestre en cours a atteint les 75%.

 

En effet, la quasi-totalité des gros contrats planifiés au titre du trimestre Janvier à Mars 2020 a été signé…La plupart des entreprises retenues pour les travaux ont effectivement démarré leur mission », a expliqué le Coordonnateur national. Une performance que salue le Pca de Mca-Bénin II. Selon les propos de Abdoulaye Bio Tchané le niveau d’engagement des ressources du Compact s’est significativement amélioré.

 

L’horizon encore lointain

En dépit de ces réalisations, l’horizon, affirme Gabriel Dégbégni, est encore lointain, car de nombreux défis attendent d’être relevés en cette phase de démarrage effectif des travaux de construction. Au nombre de ces défis, la situation sanitaire mondiale actuelle caractérisée par la pandémie du coronavirus Covid-19 qui renforce les incertitudes sur les commandes des équipements électriques, câbles, transformateurs, etc. Le risque de non achèvement des travaux dans les délais du Compact devient certain, fait-il remarquer. De même, signifie-t-il, après le processus de passation de marchés pour les grands travaux, un gap de 21 millions de dollars US pour constituer la totalité de la provision de 43 millions de dollars US pour les imprévus est observé.

C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite