Ligne d’Assistance aux enfants victimes de violences: Le Bénin renforce son système de lutte

857

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(138 numéro vert à appeler pour les dénonciations)

En prélude à la mise en service officiel de la Ligne d’assistance aux enfants (Lae) victimes de violences, le Ministère des affaires sociales et de la microfinance a animé lundi 16 mars 2020, une conférence de presse. Objectif, mieux informer l’opinion publique sur la philosophie de l’outil et son fonctionnement.

 «La Lae participe au renforcement des systèmes de protection de l’enfance et favorise le continuum des services et de prestations. Elle donne la parole aux enfants et facilite la détection, le signalement et la dénonciation de tout cas de violence ou d’abus. Elle promeut également la communication pour le changement de comportements et la prise de conscience individuelle sur différents sujets et problèmes liés à la protection des enfants», confiait à l’occasion, Solange Odjo Ahlonsou, Directrice de la famille, de l’enfance et de l’adolescence du Ministère. Poursuivant ses propos, elle a fait savoir que l’idée de la mise en place de la Lae répond à une triple raison. La Lae fait suite aux recommandations du Comité des droits de l’enfant qui, entre autres, exige : « l’amélioration du signalement des cas de violences et de maltraitances en instituant les procédures de signalement obligatoires pour les professionnels de l’enfant et mettre en place une permanence téléphonique qui soit gratuite et ouverte jour et nuit, et soit accessible dans tout le pays et aux enfants et jeunes ». Elle est aussi une réponse aux directives de la Politique nationale de protection de l’enfant (Pnpe) qui prône la participation des enfants à toute décision qui serait prise à leur profit. L’installation de la Lae répond également aux exigences de la Convention relative aux droits de l’enfant (Cde). Pour Eléonore Soglohoun, Spécialiste protection de l’enfant à l’Unicef partenaire qui accompagne le Gouvernement dans la mise en place de cette Ligne, l’initiative est noble. Elle a rappelé l’engagement de l’Unicef à travailler de manière conjointe avec le Bénin pour la protection des droits de l’enfant. 138 est un numéro vert joignable gratuitement à partir de tous les réseaux de téléphonie au Bénin. Elle est exclusivement destinée aux victimes et aux témoins de violences à l’égard des enfants.

C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite