Morgues du Cnhu-HKM et Chd de Porto-Novo: Des corps en “enfer“, les agents exposés

1 666

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(L’Ong Bénin diaspora assistance alerte et plaide)

Spécialiste de l’hygiène funéraire et président de l’Ong Bénin Diaspora assistance, Médard Koudebi continue d’alerter sur la situation au niveau des chambres mortuaires. Après sa publication sur des corps abandonnés dans les morgues, l’homme s’intéresse et déplore les conditions de conservation des corps dans les morgues du Centre national hospitalier universitaire (Cnhu) de Cotonou et du Centre hospitalier départemental (Chd) de Porto-Novo…

- Advertisement -

Dans une nouvelle publication le week-end écoulé, le président de  l’Ong Bénin Diaspora assistance, Médard Koudebi, déplore que la morgue du Cnhu construite en 1962 pour accueillir cinquante-cinq (55) corps, accueille aujourd’hui plus de huit cents (800) corps. Sur des images publiées et qui sont parvenues à notre rédaction, l’on constate que des corps sont exposés les uns sur les autres avec des fiches d’identification autour du pied ou du bras. Médard Koudebi estime avoir saisi déjà en 2013, l’Union européenne. En réponse, dans une correspondance signée de Delphine Delieux et qui date du 30 octobre 2013, l’Ue avait reconnu la pertinence de la démarche quant à l’hygiène funéraire dans les morgues dans le Sud du Bénin. « Consciente de la gravité de la situation, je reste sensible à votre engagement. L’intervention de l’Union européenne dans le domaine de la santé publique est basée sur la modalité de l’appui budgétaire et nous n’avons malheureusement pas de projets spécifiques dans ce domaine. Cependant, nous participons aux instances nationales de dialogue entre les partenaires au développement et le gouvernement sur la santé publique. Soyez donc assuré que, dans ce cadre, toute l’attention nécessaire sera portée au sujet », peut-on lire dans la correspondance de l’Union européenne. Seulement qu’à ce jour, la situation reste déplorable au niveau des morgues du Cnhu et du Chd de Porto-Novo. L’Ong Bénin diaspora assistance, plaide par ailleurs, pour plus d’investissement dans la construction et l’équipement de nouvelles morgues non seulement pour de meilleures conditions de conservation des corps mais aussi pour le bien-être des agents en service dans les morgues.

 

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite