Amélioration du climat des affaires La gratuité du raccordement à l’eau pour les Pme et Pmi effective: La gratuité du raccordement initial au réseau d’eau

722

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La gratuité du raccordement initial au réseau d’eau de la Société nationale des eaux du Bénin (Soneb) pour les Petites et moyennes entreprises, Petites et moyennes industries (Pme/Pmi) a cessé d’être un projet. Et, c’est la salle de conférence du Ministère de l’Economie et des finances (Mef), qui a servi de cadre pour son lancement officiel. Nous étions hier, lundi 02 mars 2020.

En effet, explique Camille Dansou, Directeur général de la Soneb, «au titre des indicateurs qui rentrent dans le Doing business… il y a l’accès à l’eau potable pour les Pme/Pmi qui s’installent dans notre pays pour développer leurs affaires et dans ce sens, nous avons opéré un certain nombre de réformes qui se résument en trois points». Le 1er point, fait-il savoir, est relatif à la simplification de la demande. Aujourd’hui, confie-t-il, «une Pme/Pmi qui veut souscrire une demande, à la possibilité simplement d’aller sur notre site www.soneb.bj pour remplir un formulaire qui est aussitôt pris en charge au niveau de notre agence à la Direction générale de la Soneb». Le point 2, lui, est lié à la réduction du délai de branchement. «Aujourd’hui, nous avons tout mis en œuvre comme dispositif pour pouvoir satisfaire toute demande que nous aurons enregistrée dans un délai maximum de 6 jours», a-t-il annoncé. Enfin, et ce sera le point 3, il concerne le branchement initial qui est rendu gratuit pour les Pme et Pmi. En réalité, pour les compteurs ordinaires, selon qu’il s’agisse des calibres 15 ou 20, en termes de branchement, ils reviennent à 105 ou 110 000 F CFA. Mais, «aujourd’hui, nous avons rendu cela gratuit sauf la petite portion qui relève des droits de timbre (2400) et la caution sur consommation qui est de l’ordre de 12 000. Et ça, c’est parce que ce n’est pas sous le contrôle de la Soneb», fait-il observer.

Toutefois…

La Pme/Pmi devra remplir certaines conditions a rappelé Camille Dansou. D’abord, doit apporter la preuve qu’elle en est une réellement conformément aux textes en la matière. Ensuite, elle doit être propriétaire des locaux, ou disposé du permis de construire ou encore, si cela est  en cours d’établissement, en donner la preuve. En troisième lieu, poursuit le Dg Soneb, «il faudra que notre réseau soit à proximité du siège de la Pme. Si notre réseau n’est pas à proximité, il faudrait déjà prendre d’autres dispositions…d’extension de réseau». Selon ses propos, La gratuité du raccordement à l’eau pour les Pme et Pmi entre dans le cadre des importantes réformes que le gouvernement a engagées dans le sens de l’amélioration du climat des affaires au Bénin pour les Pme/Pmi. Éric Akoutey, Directeur des études à l’Agence de promotion des investissements et des exportations (Apiex), perçoit à travers cette réforme-ci, une démarche de transparence, de célérité, d’allègement. Les  Pme et Pmi, affirme l’homme, sont des créatrices d’emplois et de richesses. Il faut, semble-t-il dire, travailler à leur alléger les contraintes. Et, celle liée à l’eau, n’en est plus une, dorénavant.

C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite