Lutte contre les violences basées sur le genre: Du soutien financier pour 7 Ocb

355

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

7 Organisations communautaires de base (Ocb) ont reçu un accompagnement financier dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes et aux filles. Elles sont ainsi les heureux bénéficiaires d’un appel à propositions lancé par Social Watch Bénin dans le cadre du projet : « Renforcement du leadership politique des femmes et des jeunes au Bénin » avec le soutien de l’Union européenne à travers le RePaSOC. La remise de chèques a eu lieu, vendredi 21 février 2020, au siège de Social Watch Bénin.

 

Un montant total de 10 284 100 FCFA est réparti entre les 7 Organisations communautaires de base. Elles ont été sélectionnées après un appel à projets lancé par Social Watch Bénin dans le cadre de son activité intitulée :”Financer des micro-projets de lutte contre les Vbg au Bénin”. Le projet vise à contribuer à la promotion d’un environnement favorable à l’équité entre les femmes et les hommes dans le domaine politique au Bénin d’ici 2021. Ces Ocb viennent de  Cotonou, Allada, Bantè, Nikki et Pèrèrè. Déjà actives sur le terrain dans le domaine de la lutte contre les violences basées sur le genre, elles sont appelées à renforcer leurs actions, amener les femmes et filles à dénoncer les comportements dégradant dont elles font objets afin que les auteurs puissent répondre de leurs actes.

Dans son adresse à l’endroit des bénéficiaires, le Secrétaire exécutif de Social Watch Bénin Dieudonné Houinsou  a souligné que si très peu de femmes sont des acteurs politiques et ne se retrouvent pas dans les instances de décision, les violences basées sur le genre sont l’une des raisons. C’est en cela que Social Watch Bénin s’est engagé à faire le plaidoyer nécessaire, se lever contre ces violences qui occasionnent des discriminations, et mettre en place un dispositif d’alerte. Tout en remerciant les heureux bénéficiaires de subvention, il les a exhortés à utiliser les ressources pour l’atteinte des résultats.

Représentant la présidente de Social Watch Bénin, le responsable à l’équité genre Arsène Adiffon a souligné qu’au Bénin les violences sur les femmes sont des violations des droits de l’homme garantis par la Constitution et les conventions internationales. Elles prennent la forme de violences physiques, sexuelles, psychologiques, morales et émotionnelles. Elles sont liées aux pratiques traditionnelles, religieuses,  les mariages forcés ou précoces mais également les violences en milieu scolaire. Invitant les bénéficiaires à une utilisation judicieuse des fonds, il a attiré leur attention sur la mise en place d’un plan de suivi et d’accompagnement pour permettre à l’équipe de projet de suivre l’évolution de la mise en œuvre des activités sur le terrain.

L’application “Stop VBG” de Social Watch Bénin a été projeté pour permettre aux Ocb de s’en approprier le contenu. C’est une application de dénonciation qui va les aider dans leur travail. Remerciant Social Watch Bénin, les représentants des Ocb bénéficiaires ont promis utiliser les fonds pour atteindre véritablement les résultats escomptés.

 

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite