Département du Littoral : Les manifestations du culte Egun-gun à nouveau interdites

386

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Préfet du Littoral par intérim, Jean-Claude Codjia a par le truchement d’un arrêté pris mercredi 19 février 2020, interdit toute manifestation du culte Egun-gun, sur le territoire de ce département.

Les Egun-gun sont interdits de manifester à Cotonou. C’est la quintessence de la décision qui émane de l’arrêté pris par l’autorité de tutelle, du département du Littoral. Cette décision, d’après l’arrêté en question, n’est pas sans fondement. <<Considérant les conclusions issues de la séance de travail du Jeudi 13 Février 2020 qui a réuni toutes les faitières Egun-gun (Adcl, Ocel, Arcl) du Département du Littoral; Considérant les troubles à l’ordre public organisés et entretenus par l’une des faltières le dimanche 16 février 2020 : sont interdites jusqu’a nouvel ordre toutes manifestations du culte Egun-gun dans le département du Littoral >>, lit-on dans l’arrêté. Mieux, l’autorité préfectorale n’a pas manqué de prendre des mesures, pour le respect “strict” de cette décision. << Le Commissaire Central de la ville de Cotonou et le Maire de la Commune de Cotonou sont chargés chacun en le qui le concerne, de l’application stricte et sans faille des dispositions du present arrêté >>, martèle la note. Rappelons que cette interdiction n’est pas la première dans ce même département. Modeste Toboula, prédécesseur de Jean-Claude Codjia à la tête de ce département avait aussi interdit une fois, toute sortie et manifestation du culte Egun-gun à Cotonou et ce, pour les mêmes raisons.

Janvier GBEDO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite