Sondage d’opinion sur les changements climatiques: Le Pnud lance l’initiative Mission 1.5 au Bénin

304

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) a lancé au Bénin, l’initiative Mission 1.5, le plus grand sondage d’opinion au monde sur les changements climatiques. Une initiative qui vise à combler le fossé qui sépare les citoyens des gouvernements dans le domaine de l’action climatique. La cérémonie officielle de lancement  s’est déroulée mardi 18 février 2020, sur le campus de l’Université d’Abomey Calavi (Uac) au Bénin.

Donner à 20 millions de personnes à travers le monde l’occasion de s’exprimer sur les solutions que devraient adopter les chefs de gouvernements pour limiter les changements climatiques, c’est l’objectif de Mission 1.5. Son lancement a mobilisé Plus d’un millier de personnes : jeunes étudiants, activistes, universitaires, membres du gouvernement et de la société civile sur le campus de l’Uac au Bénin. Menée par le Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), la campagne espère rapprocher populations et gouvernements au lendemain d’une mobilisation citoyenne mondiale, qui s’est notamment traduite par des grèves scolaires et des manifestations de masse. Axé autour d’un jeu vidéo en ligne et sur mobile, mis au point par le Pnud et des experts en conception de jeux vidéo, du climat et des sondages d’opinion, les joueurs y endossent le rôle de dirigeants politiques chargés du climat et doivent prendre des décisions en vue de limiter le réchauffement climatique mondial à 1,5 degré Celsius. A la fin du jeu, les joueurs sont invités à voter sur les principales mesures qu’ils souhaiteraient voir adopter dans le cadre de l’action climatique. Ces données seront analysées et communiquées aux gouvernements, qui manquent souvent d’informations fiables sur ce que la population pense de l’action pour le climat. Le jeu Mission 1.5 est disponible à l’adresse www.mission1point5.org et est accessible à tous, partout. Le Bénin a été choisi comme pays pilote pour le lancement de cette initiative d’envergure avec quelques autres pays au niveau mondial, compte tenu des avancées remarquables que le pays a enregistrées et de son leadership dans la résolution de la crise climatique.

Limiter l’élévation de la température à 1,5°C

Selon les propos du vice-recteur chargé de la recherche, Félicien Avléssi, représentant le recteur de l’Uac, les changements climatiques constituent la plus garde des menaces pesant sur le développement durable. D’où des mesures urgentes de résilience. Et pour le Représentant Résident par intérim du Pnud au Bénin, Bouri Jean Victor Sanhouidi, la lutte contre les changements climatiques n’est pas seulement l’affaire du gouvernement, des partenaires au développement ou d’une frange de la population, mais elle concerne l’ensemble de la société. Il a exhorté chacun à exprimer ses préoccupations et donner de la voix à cette initiative 1,5 Celsius, à travers un questionnaire en ligne, disponible et facile d’accès. Votre voix compte ! a-t-il affirmé. « Ensemble, main dans la main, avec toutes les couches de la société et en particulier vous les jeunes nous pouvons et nous devons vaincre les changements climatiques », conclura Sanhouidi. La directrice de cabinet du ministère du cadre de vie et du développement durable, Jeanne Josette Acacha Akoha et le ministre d’Etat chargé du plan et du développement, Abdoulaye Bio Tchané ont tous exprimé l’engagement du Bénin à jouer sa partition dans l’effort mondial de maintenir, pour les générations futures, un monde vivable et stable. Abdoulaye Bio Tchané a donc encouragé la jeunesse, à marquer cet engagement en allant massivement sur la plateforme en ligne pour signer la pétition.

 Thomas AZANMASSO

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite