Réseau des femmes leaders africaines: La mise en place du chapitre du Bénin, actée

744

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La salle de cinéma de Canal Olympia à Wologuèdè (Cotonou), a abrité hier jeudi 13 février 2020, la cérémonie officielle de mise en place du chapitre du Bénin, du Réseau des femmes leaders africaines (Awln). Placée sous l’égide de la Ministre des affaires sociales et de la microfinance, cette cérémonie riche en discours et témoignages,  a connu à l’instar de la kyrielle de femmes leaders béninoises, la présence de plusieurs autres Ministres du gouvernement, de personnalités diplomatiques et d’une délégation du Système des Nations unies.

 

Après 11 pays africains, le Bénin devient le 12e pays du continent ayant son chapitre national, du Réseau des femmes leaders africaines (Awln). Ainsi, le pays par cet acte, rentre dans ‘’l’histoire du mouvement mondial des femmes avec un mécanisme de convergence des expériences, des ressources et surtout d’influence des politiques en vue de la transformation du continent’’. Dans son allocution, Awa N’diaye Seck, représentante spéciale de la Directrice exécutive ‘’d’Onu femmes’’ pour la mise en place des chapitres nationaux de ce Réseau, a eu l’honneur de présenter à l’assistance, l’historique dudit Réseau. A l’entendre, le Réseau des femmes leaders africaines (Awln) a été lancé le 2 juin 2017 avec la participation de 79 femmes dont des béninoises comme Huguette Akplogan, qui en est devenue une pionnière. « Après cette première étape, il y a eu plusieurs activités qui ont consolidé la notoriété et l’influence du Réseau. Aujourd’hui, le Réseau est composé de six piliers à savoir : autonomisation des femmes rurales, participation politique, leadership des jeunes femmes, mobilisation sociale, paix et sécurité et inclusion financière. Ces piliers constituent les axes d’intervention du Réseau et chaque pays s’y engage, en fonction de ces piliers », a-t-elle laissé entendre, avant de remercier le Ministre Véronique Tognifodé Mèwanou des affaires sociales et de la microfinance, pour son leadership. Laquelle Ministre a, dans son allocution,  présenté le Réseau à travers ses différents objectifs. Pour elle, Awln  vient renforcer le leadership intergénérationnel quantitatif et qualitatif des femmes, en créant des espaces permettant à ces femmes africaines et du monde, de partager leurs expériences d’influence, du leadership et les enseignements tirés. « Le Bénin en procédant à l’installation du chapitre national du Réseau des femmes leaders africaines ce jour, met en œuvre les recommandations du deuxième forum tenu du 24 au 26 avril 2018 à Addis-Abeba en Ethiopie et qui préconise le lancement des chapitres nationaux dans les pays membres », a reconnu le Ministre, avant de lancer la mise en place en bonne et due forme, du chapitre national de ce Réseau.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite