Championnats d’Afrique de lutte: Pas de médaille pour le Bénin

198

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Deux représentants béninois ont pris part aux championnats d’Afrique de lutte en Algérie (du 4 au 9 février 2020). Seulement, les lutteurs béninois Nicolas Cakpo et Tchani Baki sont revenus au bercail sans la moindre médaille. Toutefois, ils auraient gagné en expérience. 

 

Alors qu’ils étaient qualifiés pour les quarts de finale en lutte libre,  les deux athlètes béninois, Nicolas Cakpo et Tchani Baki n’ont pas réussi à aller loin. Les deux ont perdu leurs combats respectifs face à leurs adversaires. Mais vu sa bonne performance malgré sa défaillance, Nicolas Cakpo a été repêché pour une place en petite finale. Face à son vis-à-vis, l’Angolais Francisco Nkounga Ngonda, le Béninois, malgré son envie de bien faire, n’a pas réussi à gagner le combat ; perdant de justesse la médaille de bronze. On retiendra que pour leur entrée en compétition (samedi 8 février) dans la discipline Lutte gréco-romaine, Tchani Baki  et Nicolas Cakpo (moins de 97 Kg) ont gagné chacun un combat sur les trois livrés. Cette performance bien que moyenne leur vaudra une qualification en quart de finale dans l’autre discipline, la Lutte libre. Ce qui a permis à Tchani Baki de remporter son combat face à Foday Kargbo représentant de la Sierra Léone alors que Nicolas Cakpo toujours dans la même catégorie et bien que surclassé en 97 kg a réussi à terrasser le lutteur venu de l’Algérie, Adem Boudjemline. Malheureusement, pas une minime place sur le podium pour eux. Désormais, le regard est tourné vers le Maroc du 13 au 15 mars prochain pour le tournoi qualificatif des Jeux olympiques Tokyo 2020.

A.F.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite