Communale et municipale de 2020: Fcbe-Rb : l’imbroglio

849

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Qui manipule Joël Godonou et consorts ?)

Quelques membres et responsables du parti Renaissance du Bénin (Rb), encore fidèles à la famille Soglo se sont rencontrés à Vidolé le 6 février dernier et ont décidé à l’issue d’une séance d’échanges, que cette aile du parti se fonde dans les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), afin de prendre part aux prochaines élections communales et municipales prochaines. Mais curieusement, alors que certains ténors des Fcbe reconnaissent cette décision, d’autres voix s’élèvent au sein de cette même aile de la Rb pour la démentir, créant ainsi une confusion totale dans l’opinion. 

 

La Rb aile Soglo, ira-t-elle ou pas aux communales et municipales avec les Fcbe ? C’est la principale question que doivent se poser  depuis quelques jours, certains béninois. Pour l’heure, nul ne peut donner une assurance convenable y relative. Et pour cause,  ça se dit et se dédit. En premier lieu, tout est parti du rapport de la séance d’échanges, tenue entre Joël Godonou, un fidèle à Léhady Soglo et d’autres membres de ce qui reste de la Rb. Rapport dans lequel, les participants ont annoncé leur intention de participer aux prochaines joutes électorales, sous la bannière Fcbe. Il a fallu que cette information fasse le tour des médias et réseaux sociaux, pour que l’on assiste à un revirement. Dans la foulée, c’est un autre communiqué non signé qui ne dément pas la tenue de la séance, mais réfute plutôt toute idée de cette Rb de s’allier aux Fcbe, dans le cadre de ces élections. Alors que l’indistinct s’est installé après ces deux informations ambivalentes, c’est le tour de l’ancien député Fcbe Nourénou Atchadé, au micro de Frissons radio, de revenir hier sur le sujet tout en annonçant à nouveau le vœu de la Rb d’aller à ces élections avec le parti auquel il appartient. Mais la réaction de Joseph Tamegnon, ancien Directeur général de la Société de gestion des marchés (Sogema) et très proche de Nicéphore Soglo ne s’est pas fait attendre. « (…) Je ne vois pas pourquoi il faut aller à ces communales-là. Il n’y a pas cette semaine où je ne discute pas avec le président Soglo et il ne m’a jamais rien dit de tout ça. Je ne pense pas que ça soit son intention », s’est-il offusqué sur la même radio. A l’aune de tout ce mélimélo qui s’est ainsi installé autour de la participation ou non de la Rb aux prochaines randonnées électorales avec les Fcbe, il est désormais difficile de savoir qui dit la  vérité ou pas. En attendant que les jours à venir nous aident à élucider ce mystère, tout est clair qu’à entendre Joseph Tamegnon, l’ancien président de la république Nicéphore Soglo n’est pas pour cette alliance. Même si c’est le cas, cette réunion préjudiciable organisée par Joël Godonou et Cie, n’est pas anodine. Elle montre clairement que cette frange de la Rb a soif d’aller aux élections. Est-ce une manipulation ou c’est juste leur optimisme béat qui les a conduits à cette première décision de départ ? Quand on sait que ce même Joël Godonou est très proche de Léhady Soglo et ne peut jusqu’à preuve du contraire agir sans son consentement, que comprendre ainsi de cette envie qu’ils éprouvent ? Cette infime partie qui reste des dirigeants de la Rb en entretenant ce flou teinté d’autant de contrastes, risque de faire éclater ce qui reste du parti. A moins que cela soit l’objectif principal.

J.G

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite