Co-création de connaissances sur la gestion de l’eau en Afrique: La Jica lance la phase pratique à Cotonou

505

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Dans le cadre de la phase pratique du Programme de Co-création de connaissances sur la gestion de l’eau potable en milieu rural dans les pays africains, plusieurs acteurs du secteur de l’eau ayant effectué leur stage au Japon séjourneront à Cotonou du 10 au 15 février 2020. Venus de plusieurs pays de l’Afrique, ces derniers renforceront leurs connaissances pratiques au cours de cette phase du programme, organisée par l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica-Bénin)…

 

- Advertisement -

Officiellement lancée ce lundi, 10 février 2020 dans les locaux de la Direction générale de l’eau à Cotonou, la phase pratique du Programme de Co-création de connaissances sur la gestion de l’eau potable en milieu rural dans les pays africains permettra aux participants d’approfondir leurs connaissances pratiques quant aux enjeux du secteur de l’eau. Ceci, dans le contexte de l’atteinte des objectifs du développement durable. Dans son intervention au cours de la cérémonie de lancement, le Directeur général de l’eau a témoigné sa reconnaissance pour le choix porté sur le Bénin pour abriter la phase pratique du programme. Il a, par ailleurs, évoqué des réformes engagées par le gouvernement béninois pour garantir l’accès universel à l’eau potable à l’horizon 2021 avant de rassurer de la qualité des infrastructures qui seront visitées par les participants. Il s’est également acquitté d’un devoir de reconnaissance à l’endroit de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) pour sa contribution au développement socio-économique du Bénin. En effet, si la coopération entre le Japon et le Bénin dans le secteur de l’eau date de 1984, elle a débouché sur la réalisation d’environ 1500 équivalents points d’eau potable à travers six phases de projet en zone rurale pour un coût total d’environ 32 milliards de francs cfa. A en croire le Représentant résident la Jica-Bénin, Sasadate Koichi, le secteur de l’eau demeure une des priorités de l’intervention du Japon au Bénin. A titre illustratif, il a évoqué le projet d’approvisionnement en eau potable par l’exploitation des eaux souterraines à Dassa-Zoumè et à Glazoué, le projet de renforcement des systèmes d’alimentation en eau potable dans les départements du Couffo et du Plateau. Des projets qui permettront, sans nul doute, d’accroître le taux de desserte en eau potable, se réjouit le Représentant résident de la Jica Bénin, Sasadate Koichi. Selon ses propos, la présente formation sert de cadre de rencontre et surtout de partages d’expériences entre les acteurs du secteur de l’eau en Afrique. Les participants pourront donc prendre connaissance de l’expérience du Bénin en matière de gestion du service public de l’eau potable en milieu rural. Rappelons que la formation prendra fin vendredi prochain.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite