Politique nationale: Paul Hounkpè le nouveau leader des Fcbe ?

1 133

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Il se fait de plus en plus présent sur le terrain ces jours-ci. Depuis l’obtention du certificat de conformité qui l’a fait propulser au-devant de la scène, Paul Hounkpè ne cesse de prendre des initiatives. Le nouveau Secrétaire exécutif national (Sen) du parti Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) fait de son mieux pour mobiliser la troupe  en vue des prochaines élections communales. Le week-end dernier Paul Hounkpè était à Lokossa dans une rencontre fortement médiatisée avec la population. Et pour la circonstance, l’ancien ministre de la culture de Yayi Boni a reçu le soutien de quelques barons du parti, dont le plus remarquable est Allasane Soumanou Djemba qui, aux côtés de Paul Hounkpè, avait participé au dialogue politique organisé par le Chef de l’État au lendemain de la délivrance du certificat de conformité pour le parti. Dans le même temps, depuis la tenue du dialogue organisé par le président d’honneur du parti, Boni Yayi pour colmater les brèches après les frictions intervenues au sein du parti au sujet du certificat, le camp adverse se fait de moins en moins remarquable sur le terrain. Nouréinou Atchadé, Alassani Tigri, Eugène Azatassou et autres ont disparu des radars, donnant l’impression d’une onction donnée à Paul Hounkpè et aux membres de son camp, pour agir au nom du parti. En effet, après l’éviction de la tête du parti, des responsables ayant maille à partie avec la justice et contraints à l’exil, l’ancien porte-parole de la Fcbe et ses alliées tentaient de sauver les meubles en organisant aux côtés des membres la résistance, des conférences de presse pour dénoncer les dérives du pouvoir, mais également la trahison du camp adverse. Mais depuis lors, silence radio. Tout porte à croire que la crise intervenue au sein de la Fcbe a favorisé l’ascension fulgurante de Paul Hounkpè. Galvanisé donc par l’aval donné par Boni Yayi au sujet du certificat de conformité, le Sen savoure sa victoire sur le terrain, fier d’avoir sorti le parti de l’illégalité. Même si un autre congrès est en vue pour procéder à une réorganisation du parti, Paul Hounkpè reste et demeure pour l’instant, l’homme fort de cette formation politique et en sera indéniablement le pôle attractif  lors des élections communales du 17 mai prochain.

Th. A.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite