Bodjécali: Calme retrouvé après l’incendie d’un poste de douane

1 120

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le premier adjoint au maire de Malanville, Ousmane Zibo Gouda, assisté du secrétaire général de la mairie, a réuni ce samedi, à la salle de réunion de l’administration communale, les agents des douanes, ceux de la police républicaine  et une frange de la population de Bodjécali, pour les amener à fumer le calumet de la paix, suite à l’embrasement d’un poste de douane orchestré par des manifestants en colère.

Suite aux mouvements d’humeur observés à Bodjécali, au cours desquels une frange de la population a incendié le poste de douane de la localité, les autorités communales ont invité les deux parties au calme, à l’issue d’une rencontre instruite par le maire de Malanville, Inoussa Dandakoé, a-t-on rapporté.

A cette séance d’échanges, le Receveur des douanes de Malanville a rappelé aux populations qu’en toute circonstance, force doit rester à la loi. Il a également invité les populations à s’acquitter des taxes, impôts et autres droits de douanes au besoin, afin d’éviter les déconvenues que pourraient subir tout contrevenant pris en situation de fraude. Le calme est revenu dans la localité, suite à cette réunion au cours de laquelle les autorités de la ville ont fait des mises au point et calmé les uns et les autres, a-t-on appris.

A l’origine de la crise entre douaniers et manifestants civils, rapporte-t-on, l’arraisonnement ce samedi par les agents des douanes en poste à Bodjécali, d’un conducteur de moto tricycle, transportant des bidons remplis d’essence de contrebande en direction de Malanville. L’interpellation du contrebandier a révolté une frange de la population, qui a incendié le poste avancé de douanes de Bodjécali, situé entre le fleuve Sota et Monkassa dans la commune de Malanville.

abp.info

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite