10e revue des finances publiques: Evaluer les actions engagées et faire des perspectives

1 203

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Vendredi 31 janvier 2020, s’est tenu à Cotonou la 10e revue des finances publiques. Organisée par l’Unité de gestion de la réforme du système de gestion des finances publiques (Ugr), elle a réuni les cadres du ministère de l’économie et des finances, les partenaires techniques et financiers et les collectivités locales.

Placé sous le thème : « Les finances publiques face à l’éclosion du numérique : la gestion budgétaire en mode programme », la 10e revue des finances publique vise, entre autres, à faire le point de la mise en œuvre des actions réalisées, échanger entre parties prenantes des choix opérés et les orientations retenues dans la conception et la mise en œuvre des réformes des finances publiques. Deux communications introductives ont inauguré les panels portant d’une part sur le processus budgétaire et comptable, d’autre part sur la mobilisation des recettes en appui à la gestion budgétaire en mode programme et enfin sur les perspectives que réserve la gestion budgétaire en mode programme aux communes.

En effet, le gouvernement du Bénin a engagé d’importantes réformes des systèmes de gestion des finances publiques en vue d’améliorer la qualité des services offerts aux populations et d’accroitre la mobilisation des ressources intérieures. Ces réformes visent pour la plupart la digitalisation des procédures dans l’administration grâce au développement du numérique, limiter au maximum le contact humain, et appréhender tout le paradis fiscal qui, autre fois, échappait à l’Etat.

Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur de l’Unité de gestion des réformes (Ugr) Alban Bessan a souligné que l’année 2020 constitue une année charnière dans la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement, étant entendu que le gouvernement fera le bilan en 2021. Aussi, la présente revue permettra-t-elle aux acteurs ayant à cœur le développement du Bénin de faire une rétrospection sur la mise en œuvre des différentes réformes des finances publiques au cours de l’année 2019 et de présenter les grandes lignes des réformes envisagées pour le compte de l’année 2020. A sa suite, le représentant des Partenaires techniques et financiers Ruben Alba Aguilera, tout en saluant les efforts faits, a invité le gouvernement du Bénin à renforcer son cadre macroéconomique, analyser l’impact sur les couches les plus défavorisées de la fermeture des frontières nigérianes, assurer la pérennisation des réformes, redoubler les efforts pour consolider les acquis et accélérer les résultats.

Déclarant ouvert les travaux, Hermann Orou Takou, directeur de cabinet du ministre des économies et des finances, a révélé que le constat fait montre que les réformes engagées n’ont pas permis de corriger les faiblesses. Il fallait donc réorienter le plan d’actions, doter le Bénin d’un plan de gestion des finances publiques. Ce qui a été fait avec le soutien des Ptf dont l’Union européenne. Vers la fin de l’exercice, un aide-mémoire va fixer la synthèse des travaux, passer en revue les actions déjà exécutées et celles en perspective avec leur délai d’exécution.

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite