Sbee/Pme et Pmi de 140 à 160 KVA: Le raccordement au réseau électrique désormais gratuit

1 192

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le ministère des économies et des finances poursuit les  réformes pour l’amélioration du climat des affaires au Bénin. Le secteur des Petites et moyennes entreprises (Pme) et des Petites et moyennes industries (Pmi) viennent d’être impactées. Désormais, celles d’entre-elles qui ont besoin d’énergie électrique d’une capacité de 140 à 160 KVA ne payeront plus les frais de raccordement. L’annonce a été faite par le Directeur général de la Sbee Jacques Paradis hier, jeudi 30 janvier 2020, lors d’une conférence de presse au ministère de l’économie et des finances.

Ils se chiffraient auparavant en termes de millions. Désormais les frais de raccordement sont gratuits pour les Pme et Pmi à condition que leur besoin en énergie électrique soit compris entre 140 et 160 KVA. La fourchette de 140 à 160 KVA est celle qui est la plus demandée. Ce n’est donc pas au hasard que le gouvernement a choisi d’agir sur cette catégorie. C’est pour atteindre le plus d’entreprises possible qui sont dans le besoin et qui devraient débourser des millions avant d’avoir accès à l’énergie électrique. Chose qui ne milite pas en faveur de la volonté affichée du gouvernement de faciliter l’implantation des entreprises au Bénin. Cette réforme fait partie de la batterie de mesures pour améliorer le climat des affaires, en même temps qu’elle va contribuer à résorber le problème de chômage des jeunes. L’autre nouveauté annoncée à la presse est que désormais la demande peut se faire en ligne à partir du 10 février 2020. Les entreprises qui sont dans le besoin n’auront plus à perdre du temps avec des formalités qui n’en finissent pas. Il suffit pour elles de faire la demande sur le site www.sbee.bj et elles auront une réponse au plus dans les 72h.

Pour Jacques Paradis, la Sbee accompagne ainsi le gouvernement dans sa volonté de faciliter l’implantation des industries. A l’entendre, d’énormes investissements sont prévus en 2020 et 2021 afin de renforcer le réseau, le rendre le plus stable possible afin d’assurer une bonne qualité d’énergie, disponible en quantité pour toutes les entreprises qui en auront besoin pour développer leurs activités. Le Dg/Sbee avait à ses côtés le Dac/Mef Franck Tigri, un représentant de l’Are en la personne de Basile Gbédji Polycarpe, Eric Akoutè directeur des études et appui au projet à l’APIEx et Sina Ylyass, conseiller technique au suivi des réformes au Mef. Tous ont apprécié la réforme.

B.H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite