Le PER en ordre de bataille pour les municipales

205

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Impressions de quelques délégués PER à la fin de la formation

Gaston Tchiakpè, membre du bureau national PER
« Nous n’avons plus peur d’aller sur le terrain pour travailler au nom de notre parti »

Nous sommes fiers d’avoir pris part à cette formation très importante pour chaque militant du parti à la veille des élections de mai 2020. On est d’autant plus fier d’appartenir à au PER, un parti qui est né avec les dents et qui fera très mal lors des élections dans notre pays. Ce n’est pas tous les partis politiques qui se soucient de la formation de leurs militants. Nous n’avons plus peur d’aller sur le terrain pour travailler au nom du parti. Nous avons appris assez de choses au cours de cette formation. Nos militants sont désormais formés et préparés pour les enjeux électoraux à venir. C’est le moment de remercier notre président d’honneur Monsieur Nathanael Koty qui se bataille nuit et jour pour enraciner le parti, mais pour aussi poser des actes salutaire pour le développement de notre pays. Nous devons continuer à se mobiliser autour de lui afin que sa volonté de changer le visage de notre pays devienne une réalité.

Monsieur Kassa Patrick, représentant de Tanguiéta (Atacora)
« L’Atacora doit désormais prendre le PER comme sa formation politique »

Ma participation à cette formation m’a permis d’être suffisamment informé sur la nouvelle constitution, le code électoral et la charte des partis politiques. On a été édifié sur les objectifs du PER et surtout de ce que le parti attend de nous. Une fois retourné dans ma localité, nous allons redoubler d’effort avec la mobilisation à la base à travers l’installation des cellules de base. Nous allons assiéger les communes, les arrondissements et les villages pour porter haut le message vers toutes les populations de l’Atacora qui doivent désormais prendre le PER comme leur formation politique.

Auverge Agonvenon, représentant du Zou-Collines, membre du bureau politique
« Le seul parti qui incarne la relève et le travail bien fait, c’est le PER »

Je suis heureux que tous les délégués des départements soient tous à la formation de ce samedi 25 janvier 2020. Une date qui restera dans les annales de notre parti. Nous avons beaucoup appris ce jour et tous les militants repartiront aguerris dans leur différente localité. Nous sommes un parti au service de la jeunesse et de la femme. Le seul parti qui incarne la relève et le travail bien fait, c’est le PER. J’invite les Béninois à adhérer massivement à cette formation politique qui fera mal lors des élections communales et municipales à venir.

Monsieur Hounguè Frédéric, président du mouvement MJP3, représentant de la commune de Kpomassè, dans le département de l’Atlantique
« Nous partons d’ici rassurés que le PER est le parti du peuple »

Je suis content d’avoir pris part à cette formation et les différentes instructions qui ont été données aux militants. Nous partons d’ici rassurés que le PER est le parti du peuple. C’est un parti des jeunes et je crois qu’assez de conseillers jeunes seront élus sur la liste de cette formation politique qui est prête depuis. Je profite pour rassurer le président d’honneur Nathanael Koty que le PER est bien enraciné dans l’Atlantique et fera très mal à Kpomassè.

Gbangou Salabiou, représentant Per de la commune de Gogounou
« Il est grand temps qu’on se mobilise autour de notre parti »

Il faut dire que j’ai beaucoup appris des communications qui ont sanctionnées cette formation. Ce rendez-vous nous a aussi permis de découvrir assez de choses qu’on n’a pas souvent au niveau des autres formations politiques. Le PER est un parti décidé à faire la promotion de la jeunesse. Il est grand temps qu’on se mobilise autour de ce parti. Nous avons passé des années derrière des formations politiques qui ne nous ont jamais considéré comme c’est le cas au PER. Nous avons un président humble qui se soucie du parti et de ses militants. Avec lui, nous irons très loin. Il nous apprend à nous prendre en charge en tant que jeune. Nous sommes engagés, déterminés et nous pensons nous batailler dans notre localité pour imposer le parti.

Nagassi Henri, représentant de matéri
« Matéri a son mot à dire dans cette formation politique qui fera mal sur toute l’étendue du territoire national »

J’ai de bonnes impressions parce que nous avions beaucoup appris des communications qu’on nous a présentées. L’accueil logistique malgré le nombre que nous faisons a été spécial. Le président d’honneur a mis les petits plats dans les grands pour satisfaire tout le monde. Avec la nouvelle disposition, la charte des partis politiques oblige tout le monde à travailler là où il est. Donc, Matéri a son mot à dire dans cette formation politique qui fera mal sur toute l’étendue du territoire national.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite