Pour viol sur mineure grossesse précoce et complicité d’avortement: Idrissou Atacora Montala prend 15 ans de réclusion criminelle

758

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

15 ans de réclusion criminelle. Tel est le verdict du 4ème dossier inscrit au rôle de la  session criminelle du tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou.

Les faits sont relatifs à un cas de viol sur mineure, grossesse précoce et complicité d’avortement.

Selon le résumé des faits, au cours des vacances scolaires de l’année 2013, mademoiselle X âgée de 14 ans et Idrissou Atacora Mohamed Moutala, se présentant comme son père, revenaient du village de Partago à destination de Djougou lorsque celui-ci l’a conduite dans une broussaille où après l’avoir maîtrisé de force, a introduit son membre viril dans la partie génitale de cette dernière. Il en résulte une grossesse et informé, l’inculpé a aussitôt fait avorter mademoiselle X dans une clinique sise au quartier Batoulou à Djougou. Celle-ci ayant fini par révéler sa mésaventure à sa mère, a été ligotée et battue en représailles par l’inculpé qui lui avait enjoint de n’en parler à qui que ce soit.

Deux ans après, soit le 18 novembre 2015, mademoiselle X s’est endormie au domicile de l’inculpé après s’être enduit le corps d’une pommade que celui-ci lui a remise. A son réveil, elle a constaté la présence de sperme dans son vagin et ressenti des douleurs au bas ventre.

Elle a interrogé le surnommé qui a contesté avoir abusé d’elle pendant son sommeil mais, il a fini par l’admettre quand il a su qu’elle est enceinte de lui.

A la barre, l’accusé a reconnu les faits et a demandé la clémence de la cour avec la plaidoirie de son conseil Me Hervé Sounkpon.

L’avocat de la partie civile Me Maxime Codo et le ministère public représenté par Amoussou Alain David ont demandé aux membres de la cour de punir sévèrement cet acte d’inceste.

La cour présidée par le magistrat Gounon Armand assisté de Ogou Marius, Goundete Denis, Bodjrenou Francis et Houndji Marius comme assesseurs après  délibération a déclaré le sieur Idrissou Atacora Montala coupable de viol sur mineure grossesse précoce et complicité d’avortement, et l’a condamné à 15 ans de réclusion criminelle. La paternité de ses enfants lui a été retirée.

Demain la cour va connaître de deux dossiers, l’un concernant un cas de viol sur mineure et l’autre de pratique de charlatanisme.

 

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite