Médias au Bénin: Les employés de Soleil Fm licenciés…

361

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Mauvaise nouvelle découlant de  l’interdiction d’émission de la radio Soleil Fm. En effet, à la suite de la décision de la Haac, le personnel de ladite radio vient d’être licencié, nous apprend l’Afp. “Les 41 employés de la radio privée Soleil FM qui émettait au Bénin et appartient à l’opposant Sébastien Ajavon, suspendue par les autorités audiovisuelles en décembre, ont été tous licenciés”, précise le média qui rapporte les propos d’un journaliste et délégué du personnel et qui a reçu sa lettre de licenciement mardi dernier. Il s’est dit “désolé que l’instance investie par la constitution pour protéger la liberté de presse en arrive à une solution aussi radicale qui ne tient pas compte du droit à l’information des Béninois”, rapporte l’Afp. Rappelons qu’en décembre 2019, la radio avait reçu un courrier du président de la HAAC lui ordonnant de “suspendre les émissions jusqu’à nouvel ordre”. Selon les propos rapportés du rédacteur en chef, Saturnin Djossou, la demande de renouvellement de la convention a été introduite dans le délai requis mais la demande n’a pas abouti. “C’est un véritable recul en matière de liberté d’expression dans notre pays”, regrette Franck Oké, juriste habitué des débats politiques sur la radio, interrogé par l’AFP. “Une voix importante s’est éteinte. Il y a une volonté de ne plus voir Soleil FM exister au Bénin. Une des rares voix dissidentes dans l’espace audiovisuel béninois”, a-t-il poursuivi.

 

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite