Installation du Conseil national de l’éducation: De grands défis à relever dans le secteur éducatif

335

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Longtemps espéré, c’est désormais chose faite. Les membres du Conseil national de l’éducation ont été installés dans leurs nouvelles fonctions ce mardi, 21 janvier 2020 à la faveur d’une cérémonie qui s’est déroulée au Palais des Congrès à Cotonou. Le bureau du Cne devra donc faire face aux défis du secteur éducatif afin de garantir une formation de qualité à l’élite de demain…

Le Conseil National de l’Education, selon le décret n°2018-395 du 29 août 2018,  a pour mission de veiller au respect des grandes options éducatives de l’État, à la mise en œuvre de la loi portant orientation de l’Éducation nationale et à la coordination de tout le système éducatif en République du Bénin. Toute chose qui démontre l’ampleur de la tâche du bureau notamment dans un contexte où le déficit d’enseignants reste inquiétant avec des résiliations de contrats d’une catégorie d’enseignants contractuels, où l’offre éducative présente des insuffisances, où la qualité des enseignants est remise en cause avec le recours à une évaluation diagnostique et intellectuelle, où les taux de réussite aux examens scolaires sont de moins en moins rassurants et surtout dans un contexte où la politisation du secteur éducatif semble gagner du terrain. L’éducation étant considérée comme la première priorité nationale, le Conseil national devra donc veiller au respect des grandes options éducatives ; à la coordination de tout le système éducatif national. Dans son intervention, le secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Iréné Koupaki a évoqué la nécessité d’une réforme profonde du secteur éducatif à travers une restructuration du Conseil national de l’éducation désormais composé “d’experts aux compétences et expériences avérées“. Organe supérieur du système éducatif et rattaché à la Présidence de la République, le Conseil jouit d’une autonomie de gestion administrative et financière. “Le champ organique de compétence et le champ thématique de compétence ont été bien définis. Le CNE est, pour le système éducatif national, un organe d’orientation, de coordination, de suivi-évaluation ainsi que de prise de décision. Les attributions liées à chacune de ses quatre fonctions ont été clarifiées“, rassure Pascal Iréné Koupaki. Faut-il le préciser, le bureau du Cne est composé de 29 membres dont 4 personnalités désignées par le Président de la République ; 6 personnalités désignées par les Ministres en charge de l’Education et le Ministre en charge des affaires sociales ; 6 personnalités élues par les organisations socio-professionnelles du secteur ; 13 personnalités sélectionnées par appel à candidatures suivant des profils bien définis. Par ailleurs, le poste de chercheur n’a pu être pourvu malgré deux appels à candidature.

Reconstruire le système éducatif, selon le Chef de l’Etat…

Exprimant sa satisfaction quant à l’aboutissement du “processus de diagnostic, d’étude, de conception et de mise en œuvre du nouveau cadre de gouvernance de l’école au Bénin“, le Président de la République, Patrice Talon a souligné la nécessité de « reconstruire le système éducatif, en phase avec […] les ambitions économiques » de notre pays. “Qu’il s’agisse des programmes, du déploiement du personnel enseignant, de la carte scolaire ou universitaire, des affectations budgétaires, des accréditations ou des contrôles des établissements publics ou privés, plus rien ne sera décidé et mis en œuvre par qui que ce soit, sans les sachants que voici…En observant vos qualités intellectuelles, professionnelles et morales, ainsi que la diversité de vos profils, j’ai la conviction que vous exercerez vos fonctions d’orientation, de coordination, de décision et de suivi-évaluation avec compétence, clairvoyance et abnégation, pour impulser les performances du système éducatif, dans un esprit coopératif avec tous les acteurs. A ce propos, j’en appelle à votre sagesse et à votre sens de responsabilité “ a martelé le Chef de l’Etat.

Aziz BADAROU

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite