1ère session criminelle du tribunal de Djougou: 13 dossiers inscrits au rôle

252

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le tribunal de première instance de deuxième classe de Djougou, a ouvert depuis le lundi 20 janvier 2020 sa toute première session criminelle.

Au total, 13 dossiers sont inscrits au rôle de cette première session criminelle.

Selon Lucien Mahulé Aballo, procureur de la République près le tribunal de Djougou, les infractions se résument en 05 cas de viol sur mineure avec des infractions connexes d’enlèvement de mineure, de séquestration, de grossesse précoce et de complicité d’avortement dans certains cas, 03 cas de meurtre avec des infractions connexes d’incendie volontaire et coups et blessures volontaires, 02 cas d’assassinat, 01 cas de coups mortels, 01 cas de pratique de charlatanisme et 01 cas de faux et usage de faux en écriture publique.

A l’analyse de la nature des infractions, le procureur de la République a  rappelé que les affaires inscrites au rôle de ladite session sont relatives aux crimes, avec une forte proportion de viols sur mineure. « Face à un tel tableau, la justice doit assumer ses responsabilités, c’est notre mission », a-t-il insisté.

Le procureur de la République a invité les populations à  prendre part aux assises, car les audiences des  sessions criminelles sont publiques.

Albérique HOUNDJO (Br Borgou-Alibori)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite