Santé: Lombalgie et difficultés sexuelles

471

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

La lombalgie est une douleur du bas du dos. La douleur peut soit se limiter au bas du dos ou  soit se prolonger tout au long des membres inférieurs.

Les nerfs qui contrôlent les appareils génito-urinaires viennent de la moelle épinière qui est le prolongement du cerveau. Cette moelle épinière passe dans un canal constitué par la juxtaposition des trous des vertèbres et s’arrête en haut du dos pour continuer par un amas de nerfs appelé la queue de cheval jusqu’en bas du dos. Donc tout problème au niveau de la colonne vertébrale peut entraîner des problèmes au niveau des nefs donc sexuels aussi.

Les lombalgies chroniques (qui durent plus de 3 mois) ont des répercussions physiques, psychologiques, sociales qui peuvent influencer la sexualité. Ces répercussions peuvent être la conséquence de la lombalgie, de sa cause et/ou de son traitement.

Les conséquences de la douleur du dos sur la sexualité sont surtout des difficultés à maintenir certaines positions, une crainte d’exacerber la douleur lors des rapports, un manque de confiance en soi et envers ses performances sexuelles. Toutes ces difficultés vont entrainer à leur tour une diminution du désir et de l’excitation sexuels, une insatisfaction orgasmique et des problèmes relationnels.

Les conséquences neurologiques sont le plus souvent liées aux causes de la lombalgie. Elles sont  différentes selon le sexe. Chez l’homme, on peut avoir des troubles allant d’une éjaculation précoce, des problèmes d’érection jusqu’à une perte totale de toutes les fonctions du pénis. Chez la femme, nous pouvons avoir une diminution de la sensation au niveau vaginal jusqu’à une disparition de la sensation ou exagération de cette dernière.

Les effets secondaires des traitements contre la douleur qui agissent directement au niveau du cerveau peuvent avoir aussi des répercussions sur la sexualité comme la diminution du désir sexuel et de la capacité d’érection du pénis, une éjaculation précoce ou retardée.

- Advertisement -

Suite à une chirurgie lombaire, certains patients peuvent avoir une amélioration significative de la qualité de leur vie sexuelle, mais certains hommes développent une problématique d’éjaculation rétrograde (sens contraire de la normale) permanente.

Les difficultés à communiquer avec le professionnel de santé au sujet des problématiques sexuelles par leur caractère tabou influencent négativement leur prise en charge parce que celle-ci débute tardivement.

Les lombalgies chroniques peuvent influencer la vie professionnelle et sociale. Le patient doit communiquer tous ses symptômes à son médecin sans tabou car plus la prise en charge débute tôt plus elle a de chance de réussir.

Certaines positions sexuelles sont plus indiquées lors des lombalgies, elles feront l’objet d’un article ultérieur.

 

Dr Soglo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite