Fédération béninoise de handball: Antoine Bonou dresse le bilan et parle des perspectives

113

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Le président de la Fédération béninoise de handball (Fbh), Antoine Bonou, a présenté le point des activités menées au cours de l’année écoulée. Il a également évoqué les perspectives de cette nouvelle année 2020. C’était au cours d’une conférence de presse qu’il a animée, jeudi 16 janvier 2020 à Cotonou.

 

«Pour l’année 2019, ce qui m’a le plus marqué positivement est le respect de notre calendrier et programme statutaire à savoir tenir et organiser les championnats à tous les niveaux en respectant le temps et les périodes», dira d’entrée le président de la Fbh avant de présenter les activités phares menées en 2019. Entre autres, les championnats senior, junior et cadet des deux versions. Ce qui, à l’en croire, a permis aux différents coaches nationaux d’actualiser la liste de leurs présélections pour les équipes nationales. «Sans championnat, il n’y aura pas des équipes nationales et la discipline meurt», a fait remarquer Antoine Bonou tout en rappelant qu’au terme des championnats, chez les Séniors dames, la surprise est le sacre de l’Aspac au détriment de leur rival de tout le temps, Flowers après 10 ans. «Par contre chez les hommes, Flowers continue de planer sur le championnat sénior et la révélation, ce sont les Buffles du Borgou venus en 2ème position», a-t-il fait savoir.

La présence du Bénin au plan international…

Concernant les compétitions internationales, le Bénin a  participé à diverses rencontres sous régionales et continentales toutes catégories confondues. Les équipes nationales féminines cadettes et juniors étaient à Niamey pour L’IHF Trophy phase de de zone et ont occupé respectivement les 3e et 1ère places synonyme pour les juniors, de la qualification à la phase continentale et à la CAN de leur catégorie. Il y a eu aussi la participation des seniors hommes au Tournoi qualificatif pour les Jeux Africains à Ouagadougou où ils ont occupé le 3e rang; la participation de l’équipe féminine junior à la phase continentale à Conakry où elle n’a pas pu se qualifier pour la phase mondiale pour avoir occupé le 3e rang. La même équipe a participé à la CAN de sa catégorie et ce, pour la première fois. Elle a été 6e sur 8 équipes. Quant aux cadets  garçons, ils ont occupé la 1ère marche au Tournoi des zones 2 et 3 à Lomé.

La formation au cœur des programmes de la Fbh…

Au chapitre des formations, on peut noter la formation et le renforcement des capacités techniques de deux entraîneurs et une paire de jeunes arbitres en marge du Tournoi des zones 2 et 3 à Lomé; la participation de deux entraîneurs au stage de formation de renforcement des capacités techniques des entraîneurs des jeunes, des clubs et des équipes nationales; la participation d’un entraîneur à la 1ère édition de  formation à l’académie africaine  d’Égypte organisée par la CAHB et L’IHF pour l’obtention de la licence D/ IHF. Enfin, cette année 2019 a connu la passation de grade des arbitres de district et de Ligue.

Les perspectives de 2020 en matière de handball

«Le chantier est vaste», a fait observer le président Antoine Bonou. Pour lui, le Programme d’actions du gouvernement béninois a commencé à construire des aires de jeu. «Sans infrastructure, nous ne pouvons rien», a-t-il poursuivi avant d’ajouter que la Fbh prépare la relève. Il y aura, selon ses dires, l’organisation des activités statutaires dans les catégories ainsi que la présence du Bénin aux rendez-vous régionaux et continentaux. A cela s’ajoutent des clubs naissants qui viendront rehausser le handball béninois à travers leur structuration. «En 2020, notre ambition est de fédérer et de travailler avec tous les clubs pour pouvoir désormais sortir une équipe nationale digne du Bénin et que ces clubs représentent le Bénin sur l’échiquier africain», a conclu le président Antoine Bonou.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite