Fédération béninoise de wushu: Bilan 2019 et perspectives pour 2020 évoqués par David Ataï

128

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

A l’orée de la nouvelle année, les Fédérations sportives font le bilan des activités menées au cours de l’année écoulée et évoquent aussi les perspectives de la saison suivante. C’est à cet exercice s’est attelé David Guédégbé Ataï, trésorier général de la Fédération béninoise de wushu (Fbw). 

 

A l’en croire, on retiendra au cours de la saison 2019, plusieurs participations aux compétitions internationales. Entre autres, le premier championnat d’Afrique de Wushu traditionnel organisé à Mehmet en Tunisie (Avril 2019). Un rendez-vous au terme duquel le Bénin a décroché trois médailles dont une en argent et deux en bronze. Il y a aussi la présence du Bénin au deuxième championnat d’Afrique de Sanda en Tunisie avec une médaille en argent ramenée au pays. Il y a également la participation du Bénin au tournoi international de Wushu de Huang Chan en Chine au mois de juillet 2019. «Je peux vous dire que devant 1250 athlètes, c’est notre athlète qui a remporté la médaille en or en taïchi djinn et une médaille en argent», a fait savoir David Ataï sur le site de benin-sports. A en croire le trésorier général de la Fbw, ce sacre de l’athlète béninois fait partie des meilleures prouesses que le Bénin a eues en matière de wushu. Autres présences du Bénin sur le plan continental c’était du 5 au 10 septembre 2019 où les athlètes béninois ont pris part au championnat d’Afrique de Wushu moderne. Une compétition qui a réuni 14 pays. Le Bénin est revenu au bercail avec six médailles dont une en or, deux en argent et trois en bronze. «L’athlète Nocalbert Assogba qui avait gagné la médaille d’or au tournoi international de Wuhan Chang était mis en condition pour participer au championnat du monde, mais pour faute de santé, il n’a pas pu compétir. Malheureusement, nous étions au championnat du monde, mais nous n’avons pas pu prendre part à la compétition», se désole David Ataï qui n’a pas manqué de souligner qu’il a, néanmoins, pris part au congrès électif de la Fédération internationale de Wushu.

 

Les perspectives de 2020 également évoquées…

«En 2020, nous envisageons participer sur le plan international au championnat Ouest africain qui aura lieu à Niamey (Niger), au championnat du monde junior qui se tiendra pour la première fois en Afrique au Maroc et au tournoi des 4 nations de Wushu que la Côte-d’Ivoire organise », a-t-il annoncé. «Mais retenez que la majeure partie de nos énergies sera réservée aux activités au plan national», a rassuré David Ataï.

Abdul Fataï SANNI

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite