Rapport national d’évaluation de la mise en œuvre des 5S Kaizen-TQM: Evaluer les progrès et faire des projections

368

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

Après la formation des facilitateurs nationaux de la mise en œuvre de l’approche 5S Kaizen-TQM du 07 au 09 janvier dernier, l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica-Bénin) organise du 14 au 15 janvier 2020, la première réunion d’évaluation de la mise en œuvre de l’approche qualité 5S Kaizen dans les hôpitaux pilotes. La présente assise qui se déroule à l’Infosec à Cotonou permettra aux acteurs de la pyramide sanitaire de faire le point du chemin parcouru et surtout de prendre des mesures en vue de maximiser l’impact…

- Advertisement -

Deux jours durant, les responsables des six hôpitaux pilotes à savoir le Cnhu, le Chu-Mel, le Chu-Abomey-Calavi, HZ-Suru-Léré, HZ Ouidah et d’Allada, les cadres du ministère de la santé et l’expert japonais M. Miyamoto, échangeront sur les bonnes pratiques, les progrès réalisés dans la mise en œuvre de l’approche qualité 5S Kaizen et surtout définir de nouvelles actions susceptibles de favoriser une meilleure appropriation de l’approche dans les formations sanitaires. Moins d’un an après la validation des directives de mise en œuvre de l’approche ainsi que l’élaboration des documents de manuel et modules de formation, il importe de faire un bilan pour mieux se relancer. A en croire le Représentant-résident de la Jica-Bénin, Sasadate Koichi, si certains hôpitaux pilotes se sont appuyés desdits documents pour organiser des formations internes sur l’approche, trois professionnels de santé des hôpitaux pilotes étaient en Tanzanie pour renforcer leurs connaissances tandis que le Responsable Assurance qualité de la Direction nationale des hôpitaux était au Japon. Il s’est par ailleurs réjoui du fait que sept facilitateurs nationaux soient déjà confirmés et cinq autres en passe de l’être. « Les défis au niveau des structures sanitaires et au niveau du ministère restent nombreux pour arriver à institutionnaliser les 5S Kaizen » a-t-il martelé. Faut-il le préciser, dans la dynamique d’appuyer techniquement les hôpitaux pilotes dans la mise en œuvre de l’approche, un facilitateur tanzanien effectuera en février 2020, une visite de deux semaines au Bénin. Pour la Directrice des soins infirmiers et obstétricaux, Clarisse Agonglo, l’auto-évaluation s’avère capitale pour mieux se projeter, la qualité étant dynamique. Prenant la parole, le directeur national des hôpitaux, Dossou Dodji Ange, a reconnu que la question de la qualité des soins reste une préoccupation majeure. Selon ses propos, l’approche qualité 5S Kaizen est indispensable pour une amélioration de la qualité et la sécurité des services de santé au Bénin. Il a également invité à une implication active des acteurs concernés dans la mise en œuvre de l’approche afin de mieux donner satisfaction aux patients.

A.B

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite