Bénin/Production de Karité respectueux de l’environnement: Wakapou s’enracine dans la communauté à Oubérou

1 925

Get real time updates directly on you device, subscribe now.

(Elle facilite l’obtention de bourses aux filles dans la localité)

Depuis bientôt deux ans, l’entreprise Wakapou s’est engagée dans la production Bio de karité à Oubérou au Nord du Bénin, avec en toile de fond, le commerce équitable. Marque des grandes firmes, ce modèle permet à l’entreprise de veiller non seulement à la protection de l’environnement mais aussi au bien-être des femmes ramasseuses de karité et de toute la communauté. A peine a-t-elle bouclé deux saisons, Wakapou appose déjà sa signature sur des actions sociales à Oubérou.

En effet, après une première année d’expérimentation, Wakapou s’est véritablement appliqué à concrétiser le commerce équitable pour sa deuxième année d’exercice. L’entreprise dirigée par Hervé Pourcines a ainsi aidé les femmes du village de Sinahou à créer l’Association Villageoise d’Épargne et de Crédit (AVEC). En sept mois, les membres de ladite association ont mobilisé, cinq cent cinquante mille (550 000) francs CFA d’épargne, avec une valeur de la part fixée à 100 francs CFA.  Une véritable prouesse pour les femmes ramasseuses de Sinahou lorsqu’on sait qu’au Bénin, le revenu par saison pour une femme ramasseuse varie entre 30.000 et 45.000 francs CFA. Ces femmes rurales se sont alors émerveillées du résultat produit par cet outil d’Épargne que leur a apporté Wakapou et qui vise l’amélioration de leurs conditions de vie. Elles ont d’ailleurs su bien exprimer leur joie et leur satisfaction avec le slogan « C’est bon pour nous avec Wakapou».

Et comme pour dire que ce n’est que le début des actions sociales, l’entreprise Wakapou a contracté une volontaire du Corps de la paix sur laquelle elle s’appuie pour aller davantage en aide à la communauté d’Oubérou. C’est ainsi, que grâce à cette volontaire, Wakapou vient  de décrocher des bourses d’études, auprès du programme Scholarship Girls conduite par la Fondation Batonga de l’artiste béninoise Angélique Kidjo, pour trois jeunes filles du CEG Bétérou. Cette bourse qui s’étend sur une année scolaire, couvrira le paiement de la contribution scolaire, l’achat des fournitures et des documents d’étude pour la bénéficiaire.

De quoi renforcer le partenariat entre la communauté d’Oubérou et l’entreprise Wakapou, basé sur la certification ‘’Faire-for-Life’’ qui établit les bases d’une relation négociée équitable avec les groupements, respectueuse envers les employés et les fournisseurs, et responsable envers l’environnement et les communautés. Une garantie donc pour la pérennité des revenus des acteurs et pour l’amélioration des conditions de vie des communautés rurales.

M.M

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise les cookies pour améliorer votre expérience. Êtes-vous d'accord ? Vous pourrez le désactiver à tout moment. Accepter Lire la suite